Sep 14 2014

14-9-14: un réacteur de Flamanville se met en arrêt

À 0 h 48, le réacteur nucléaire n° 2 de la centrale EDF de Flamanville s’est automatiquement arrêté, vient d’indiquer EDF.

Il n’y a aucun impact sur l’environnement.

Les équipes techniques d’EDF sont mobilisées, indique l’entreprise, pour déterminer la cause de cet arrêt, et procéder aux opérations de redémarrage.Toutes les fonctions de sûreté sont assurées.

La centrale de Flamanville compte deux réacteurs nucléaires de 1 300 MW (mégawatts), entrés en service en 1986 et 1987. Ils assurent 4% de la production électrique française.

Le réacteur 2 a fait l’objet d’un arrêt pour maintenance cet été.

Le réacteur 1 a été arrêté en juin pour un problème sur une turbine.

Les deux réacteurs se sont arrêtés automatiquement le 8 février dernier après que la foudre ait touché la ligne haute tension les raccordant au réseau. Le réacteur 2 avait pu être relancé dès le lendemain. Le réacteur 1 avait été plus durement touché et n’avait pu redémarrer que le 5 avril.