Allonger à 50 ans la vie des centrales nucléaires, c’est accepter le risque d’un accident nucléaire grave en France

EtoileNukeFranceLe Président de la République s’apprêterait à autoriser l’allongement de la durée de fonctionnement des centrales nucléaires jusqu’à cinquante ans. Cette décision, prise pour des raisons comptables à courte vue, accroitrait le risque d’un accident nucléaire grave en France. Elle appelle un vaste débat, et la prise de position publique des responsables politiques.  Hervé Kempf (Reporterre) lundi 14 octobre 2013

http://www.reporterre.net/spip.php?article4842

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.