Nov 06 2011

Aux USA, c'est pas mieux: centrales, séismes

Du Coté des Etats Unis, la sécurité des centrales nucléaires n’est pas formidable notamment pour celles de plus de 40 ans. Globalement la  fragilité des centrales aux tremblements de terre  est à souligner dans une période qui voit s’accélérer le nombre et grimper la puissance de ceux-ci.

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=5B05cjVElYQ#!

Merci de traduire et de commenter pour ceux qui le peuvent.

Le nombre de tremblements de terre d’une magnitude de 6 ou plus est en forte croissance depuis 1966, les récents de 2010-2011 étant à eux seuls des plus significatifs. La tendance est à l’augmentation, d’environ 40% entre 1980 et 2010 pour les séismes de mag>6, mais seulement de 15% pour les séismes de mag>7,5

Pour le début d’année en cours: si le rythme continue comme cela on aura une année exceptionnelle avec de 2x plus de séismes mag>6 que pour la moyenne des 30 dernieres années:

Une preuve de plus ( ajout du 7 novembre) WASHINGTONUn rare séisme de magnitude 5,6 a secoué samedi soir le centre de l’Oklahoma (centre des Etats-Unis), une puissance record pour cette région, a annoncé le centre américain de géophysique (USGS).

Une première secousse de 4,7 sur l’échelle de magnitude du moment s’était produite dans la matinée.

Les autorités ont fait part de dégâts matériels mais d’aucune victime.

L’épicentre du tremblement de terre, qui s’est produit à 22H53 locales (03H53 GMT dimanche), était situé à six kilomètres à l’est de la localité de Sparks à une profondeur de cinq km.

NB: Un séisme de 7 par rapport à un séisme de 3 est donc 10 000 fois plus puissant.

Et dire que dire de l’ EPR de Flamanville est « taillé » pour un séisme max de 5.7……

 

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*