Ayraultport de Notre-Dame-des-Landes: Autissier, Lepage et Cohn-Bendit réclament un référendum

Isabelle Autissier, présidente de l’ONG environnementale WWF France, et les députés européens Corinne Lepage et Daniel Cohn-Bendit demandent l’organisation d’un référendum régional sur le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, dans une tribune publiée ce vendredi. Ouest France vendredi 04 janvier 2013

Les signataires estiment dans les colonnes de Libération que ce projet controversé « échappe de plus en plus au débat argumenté » et s’inquiètent que « ce désaccord réel puisse basculer à tout moment dans l’irréparable ».

Consulter la population des Pays-de-le-Loire  ( jeudi: et pourquoi pas le Grand Ouest concerné lui aussi ???) 

« Dans une période de mutation et d’incertitudes, les projets structurants nécessitant des budgets publics d’envergure ne peuvent se développer sans un fort consensus de l’ensemble du corps social », écrivent-ils.

Aussi, ils proposent un référendum en 2013, « année sans élection », qui concernerait « l’ensemble de la population de la région Pays-de-Loire ».

« Ce projet de trente ans recueille l’assentiment de la très grande majorité des corps institutionnels et d’une large partie de la société convaincue de la nécessité économique et sociale de cet investissement », soulignent les signataires.

Pour la transparence du débat

Mais, poursuivent-ils, « il suscite l’opposition de plus en plus vive de ceux qui parlent au nom des générations futures, qui s’inquiètent du manque de réalisme économique de ce projet […] qui veulent sauvegarder un écosystème local de grande importance ».

Selon eux, le référendum « devrait permettre la transparence du débat et la présentation des arguments et des scénarios » des parties prenantes.

« Le vote aura alors une légitimité indiscutable permettant de sortir d’une confrontation stérile et de dessiner l’avenir », argumentent les auteurs de la tribune.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.