Déc 05 2014

Belgique : 4 réacteurs sur 7 sont arrêtés

Le réacteur nucléaire de Tihange 3 s’est mis automatiquement à l’arrêt dimanche 30 nov vers 10h30 à la suite d’un incendie qui s’est déclaré dans un poste de raccordement de la centrale nucléaire au réseau d’Elia...
Outre le vieillissement inquiétant des installations, la situation belge pose question sur ses causes.

Le feu est depuis éteint, affirme la porte-parole d’Electrabel (qui appartient au Groupe GDF Suez). Tihange 3 est le 4e réacteur hors service en Belgique. Doel 3 et Tihange 2 sont à l’arrêt à cause des micro-fissures constatées sur leurs cuves, tandis que Doel 4 est fermé à cause d’un acte de sabotage perpétré en août. Chacun de ces réacteurs a une capacité de plus de 1.000 mégawatts.*

« Depuis l’arrêt très prolongé de Doel, on nous parle de risque de black-out en Belgique, d’après les autorités la Belgique risquerait de ne pas faire face a l’hiver qui vient… Mais depuis la fermeture de Thiange Dimanche, le risque d’un black-out se précise. Si on n’arrive pas rapidement à rétablir la centrale de Thiange, une seule chose est claire, si l’hiver sera rude, les centrales n’assureront plus leur rôle d’alimenter la Belgique en électricité, et dans ce cas, le risque d’un effet domino, de chute de tension sur toute l’Europe n’est plus à exclure et ce black-out sera très difficile à rétablir dans des temps raisonnables et  pourrait durer des mois voire des année. C’est ce que nous suggérait un expert en énergie nucléaire le 5 novembre sur RTL ».**

http://www.levif.be/actualite/belgique/incendie-a-tihange-un-4e-reacteur-nucleaire-hors-service-en-belgique/article-normal-355583.html

** http://journalnucleaire.jimdo.com/2014/12/05/v-est-ce-un-dr%C3%B4ne-qui-a-attaquer-la-centrale-nucl%C3%A9aire-de-tihange/