Archives de la Catégorie : Déchets nucléaires

Août 09 2017

Nucléaire : les enjeux d’une déconstruction planifiée et progressive

Évalué à plus de 200 milliards d’euros dans les quinze prochaines années, le marché du démantèlement semble prometteur et attire de plus en plus d’exploitants. Pour autant, la déconstruction nucléaire reste encore aujourd’hui un défi technologique de taille, en décalage total avec l’urgence des ambitions affichées par le gouvernement en la matière. PIERRE DACQUIN Consultant EXTIA nucléaire …

Continuer à lire »

Sep 16 2016

La Hague face à des défis techniques majeurs, en pleine tourmente d’Areva

De la corrosion trop rapide de cuves ultra-radioactives aux déchets anciens mal emballés, l’usine Areva de la Hague, le plus gros site de traitement du combustible nucléaire en Europe, fait face à des défis majeurs à relever en pleine tourmente financière du groupe. Dossier le plus urgent, la corrosion des parois de cuves contenant des …

Continuer à lire »

Avr 22 2016

La Hague dans la soupe des faibles doses

L’usine de retraitement de La Hague et son voisin le Centre de stockage de l’ ANDRA ne cessent d’alimenter le débat. Pour preuve la réunion de la CLI ANDRA du 21 avril 2016 au cours de laquelle Greenpeace a annoncé le dépôt d’une plainte suite aux fuites radioactives de tritium.. A peine la Conférence CANO …

Continuer à lire »

Avr 15 2016

CSM Andra de la Hague : les rejets de tritium font débat

Le labo de l’Acro demande à l’Autorité de sûreté nucléaire d’agir concernant les rejets dans les nappes phréatiques de La Hague. Ouest France 15 avril 2016 La polémique Le taux de tritium (isotope de l’hydrogène) rejeté dans la nature par l’industrie nucléaire est depuis longtemps un point de tension entre les industriels et les antinucléaires. …

Continuer à lire »

Avr 15 2016

Centre de Stockage de la Manche : 45 ans de rejets de tritium dans le ruisseau Ste Hélène

Le tritium « c’est naturel », mais dans La Hague, il est « surnaturel ». Cet isotope de l’hydrogène est généralement observé à 0,2 Bq/L dans l’eau des océans, et à environ 1 Bq/L dans les eaux continentales, hors influence d’installations nucléaires. Dans l’environnement du Centre de Stockage de la Manche (CSM), le tritium est, pour le moins, à des …

Continuer à lire »

Articles plus anciens «