Category: Nucléaire

Nucléaire: Iter et Astrid en question…

CEA : Quand le patron de la recherche enterre ITER Les baisses de budget affectant l’Institut de recherche sur la fusion magnétique du CEA – bras armé du projet international de réacteur expérimental ITER en construction à Cadarache -, sont en contradiction avec les ambitions affichées par le gouvernement. https://www.lalettrea.fr/entreprises_energie-et-environnement/2018/04/05/cea–quand-le-patron-de-la-recherche-enterre-iter,108304075-ar1 Comment l’Etat enterre en catimini …

Lire la suite

EPR de Flamanville : « Le chantier n’a plus de sens, il faut arrêter les frais »

Yannick Rousselet, de Greenpeace France, a réagi alors que les experts de l’Autorité de sûreté nucléaire préconisent de nouvelles réparations sur le chantier du réacteur nucléaire de troisième génération. avec France Bleu Cotentin franceinfo le 11/04/2019 « Ces réparations des soudures vont amener à prendre des risques », a poursuivi Yannick Rousselet. « EDF n’a pas caché le fait …

Lire la suite

Tokyo : la torche olympique dévoilée

Leblogdejeudi: Une insulte au peuple de Fukushima… Par Anne-Lise Fantino  • Dernière MAJ: 20/03/2019 Tokyo a dévoilé la torche olympique, en vue des Jeux de 2020, qui se tiendront dans la capitale nippone. Le comité organisateur a présenté une torche inspirée des fleurs de cerisiers, emblématiques du Japon. Composée d’aluminium, elle a été conçue par le designer Tokujin Yoshioka. …

Lire la suite

A Fukushima, le drame du retour

Sous la contrainte, 23% de la population réfugiée après la catastrophe du 11 mars 2011 est rentrée dans les communes de l’ancienne zone d’évacuation… Une tribune de Cécile Asanuma-Brice, chercheuse en sociologie urbaine, adjointe au directeur du bureau CNRS Asie du Nord. Sciences et Avenir le 12.04.2019 Le retour à Fukushima.© CÉCILE ASANUMA-BRICE En septembre 2019, …

Lire la suite

Exilés après Fukushima , ils sont devenus des parias.

Victime de la catastrophe de Fukushima, Miwa Kamoshita, ici avec ses enfants, est venue à Paris pour témoigner de ce qu’est devenue sa vie d’exil… Ils ont quitté leur maison, fui la radioactivité que le gouvernement japonais continue à cacher malgré la catastrophe. Mis au ban de la société, aujourd’hui, ces « pestiférés » ne veulent plus …

Lire la suite