Chaîne humaine pour le climatA l’occasion du lancement de la cop21, un rassemblement pour le climat était prévu de longue date, le 28 novembre, à Cherbourg. Dans le cadre de l’état d’urgence Ce rassemblement a été annulé par arrêté Préfectoral.
Plusieurs militants et élus EELV ont participé symboliquement, ce 28 novembre, avec une trentaine de personnes à une chaîne humaine à côté du piédestal de la statue Napoléon à Cherbourg. Celle-ci s’est déroulée sans aucun problème et n’a occasionné aucun trouble à l’ordre public.
Pourtant la jeune femme qui avait proposé cette action a reçu la visite la semaine dernière à 22h30 de policiers qui l’ont convoquée le lendemain pour la menacer de poursuites si elle organisait de nouveaux événements de ce genre. EELV Cotentin   

Ainsi dans la Manche, département comportant malheureusement des sites très sensibles vis à vis d’éventuelles actions terroristes, on se permet de missionner les forces de police, et on utilise leurs moyens réputés limités en cette période, pour intimider une militante écologiste.

La prolongation de l’état d’urgence a été votée par la majorité des députés écologistes. ( erreur politique lol !)* Mais il est utilisé dans ce cas pour museler des mouvements qui n’ont rien à voir avec les raisons qui ont mené à sa mise en place. C’est un détournement qui est inacceptable

L’État prend ici une lourde responsabilité en détournant de leur objet les pouvoirs exceptionnels qui lui sont donnés par le parlement. Son comportement est évidemment de nature à dissuader les élus de lui accorder de nouveau, leur confiance en la matière.
EELV demande solennellement à la Préfète de la Manche de respecter la liberté de manifester et d’utiliser l’état d’urgence pour ce à quoi il est destiné, à savoir la lutte nécessaire et indispensable contre le terrorisme.

http://cotentin.eelv.fr/intimidation-vis-a-vis-de-militants-eelv-interpelle-la-prefete/

  • * Commentaire: Isabelle Attard a eu le courage de voter contre