«

»

Fév 11 2016

Flamanville 12 février 2016: livraison contestée du couvercle de l’EPR

 

CouvercleEPRCe vendredi l’EPR de Flamanville attend une livraison particulière: celle du couvercle tant contesté de la cuve du réacteur. Greenpeace, le CANO , le CRILAN organisent vendredi 12 février un comité d’accueil pacifique à Dielette pour l’arrivée de ce couvercle. Selon Le Parisien  du 17 avril 2015,  « l’anomalie détectée dans la composition de l’acier du couvercle et du fond de la cuve de l’EPR de Flamanville concerne un élément vital du futur réacteur. C’est la cuve qui contient le combustible nucléaire. C’est elle qui permet de confiner la radioactivité. Or, dans certaines zones, la capacité de l’acier à absorber un choc s’est révélée plus basse que la norme réglementaire. La hantise de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) ? Que la cuve finisse par se fissurer. « Quand la cuve d’un réacteur est en fonctionnement, la température à l’intérieur est de 300 oC et on y injecte de l’eau à température ambiante, explique l’ASN. Cela crée alors un choc froid sur les parois de la cuve, provoquant une rétractation du matériau. » S’il y avait une fissure, même minime, au niveau de l’acier composant la cuve, elle pourrait s’élargir et provoquer une fuite d’eau radioactive. »

 

Qu’à cela ne tienne … protégés par un arrêté  qui immunise contre les malfaçons, EDF et AREVA font comme s’ils ne savaient pas que l’ASN doit rendre un rapport  en fin 2016 sur la fiabilité de la cuve et de ses éléments.

Pressentant des conclusions défavorables le Gouvernement a publié le 3 janvier 2016 un arrêté ministériel qui annule les défauts de l’EPR en dérogeant au règlement.

 

Une décision politique annule les défauts de la cuve de l’ EPR de Flamanville

Et donc pendant les études, les travaux continuent!  

Greenpeace nous informe le 8 février que le convoi est parti de Chalon sur Saone pour le Cotentin.

Pièce non conforme à Flamanville : EDF remet le couver(cle) 
La fuite en avant d’EDF et de l’Etat continue sur le dossier nucléaire. Aujourd’hui, un convoi part de l’usine AREVA de Chalon-sur-Saône pour livrer le couvercle de la cuve de la centrale nucléaire “nouvelle génération” (périmée avant d’avoir vu le jour) de Flamanville : le fameux EPR. Nous sommes sur le terrain afin d’alerter les pouvoirs publics sur cette nouvelle mascarade.
La politique du fait accompli

Greenpeace, le CANO , le CRILAN organisent vendredi 12 février un comité d’accueil pacifique à Dielette pour l’arrivée de ce couvercle .

 

http://www.leparisien.fr/economie/epr-de-flamanville-un-desastre-pour-le-nucleaire-francais-17-04-2015-4700983.php

http://energie-climat.greenpeace.fr/piece-non-conforme-a-flamanville-edf-remet-le-couvercle

 

(1 commentaire)

  1. elizabethchekroun

    Bonjour,

    Je trouve hallucinant qu’il y ait des possibilités de fissures dans ce genre d’infrastructure. Combien d’alertes va-il nous falloir pour qu’on ferme ces centrales nucléaires? Les fournisseurs d’énergie ne sont pas concerné par la modification du mix énergétique… Voyez pas vous même:(http://www.agence-france-energie.fr)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*