Flamanville: le guide confidentiel

PPIFla2wRéservé aux habitants d’un rayon de 10 km autour de la centrale, ce guide plutôt confidentiel est sensé donner les bons conseils en cas d’accident nucléaire. En fin d’article un lien sur l’exercice de 2012 à flamanville

PPIFla3W

Objection votre honneur. A Fukushima, c’est à 30 km que s’est portée la zone. Avec 2 réacteurs de 1300 MW et un EPR flambant neuf d’incertitudes et de risques avec son MOX et son accelérateur de puissance, il vaut mieux être informé  jusqu’à Cherbourg et la Hague.

Jusqu’à présent qui a pensé à un effet « domino » entre sites nucléaires?

Maquette-PPI-Flamanville

PPIFla4WUn homme averti en vaut deux mais encore faut il avoir pouvoir être prévenu. La TNT et le GSM peinent à fonctionner dans le Cotentin à cause des radios et GSM anglais.

Moralité: il faut toujours avoir une valise prête pour  partir; au cas où !

Mais partir où ???

Quand on voit cette plaquette on se demande si  on ne ferait pas mieux de réfléchir à un autre mode d’énergie plutôt que de mettre en danger la population du Cotentin et au delà.?

Quelques liens: 

Exercice de crise nucléaire à Flamanville: la sirène peu audible, voir pas du tout, dans le bourg

Le CRILAN et le PPI de l’Arsenal nucléaire militaire de Cherbourg

Le CRILAN et la distribution de pastilles d’iode: Impossible n’est toujours pas français

CotentinNucléaire3

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.