Mai 13 2014

France-Japon: non à l'importation d'aliments radioactifs !

EELV a découvert avec stupeur une des clauses de l’accord France-Japon tel que présenté dans un communiqué de l’Elysée. Julien Bayou, Sandrine Rousseau, porte-parole nationaux

On y apprend qu’au nom « du rapprochement des économies et de la croissance », la France serait favorable à une révision des mesures de restriction de l’UE concernant le nucléide radioactif dans les produits alimentaires et les fourrages provenant du Japon.

Alors que le Japon est incapable de gérer les suites de la catastrophe de Fukushima, il faut donc comprendre qu’au nom des débouchés commerciaux, la France accepterait donc un seuil de radioactivtité plus élevé pour les produits alimentaires importés au mépris des risques sanitaires.

EELV dénonce cette banalisation insupportable de la radioactivité et appelle à la vigilance et à la précaution sanitaire.

Cet accord est aussi scandaleux qu’irresponsable et doit être annulé au plus vite. Plutôt que de chercher à s’ accommoder des risques inhérents au nucléaire et à collaborer tous azimuts pour le développer, la France et le Japon doivent coopérer pour réduire leur dépendance à l’énergie atomique. »

Mais: depuis le 28 Mars 2014, l’Europe s’est alignée sur les normes japonaises en ce qui concerne la pollution radioactive des aliments importés du Japon

A nous le Césium !