Juil 05 2012

FUKUSHIMA – Et l'Homme créa le DÉSASTRE

L’accident nucléaire de Fukushima a été « un désastre créé par l’homme » et non pas simplement provoqué par le séisme et le tsunami géant survenus le 11 mars 2011 dans le nord-est du Japon, a conclu jeudi 5 juillet une commission d’enquête mandatée par le Parlement ! Voir la vdéo d’Arnie Gundersen et l’article AFP du 5 juillet 2012

Suite article AFP: « Il est clair que cet accident est un désastre créé par l’homme. Les gouvernements passés et en place à ce moment-là, les autorités de régulation et Tokyo Electric Power ont failli à leur devoir de protéger la vie des gens et la société », a-t-elle expliqué dans son rapport final.
L’accident de Fukushima, le plus grave depuis la catastrophe nucléaire de Tchernobyl en Ukraine en 1986, a eu lieu juste après un séisme de magnitude 9 dans la région du Tohoku qui a déclenché un tsunami sur tout le littoral. Une vague de près quinze mètres de haut avait déferlé sur le site de la centrale Fukushima, noyant les systèmes de refroidissement des réacteurs et les générateurs de secours situés en sous-sol. « Le 11 mars, nous pensons que la centrale était vulnérable aux tremblements de terre et aux tsunami », a estimé la commission.
L’opérateur du site, Tokyo Electric Power (Tepco), a toujours affirmé pour sa part que l’accident était dû à un tsunami d’une ampleur « imprévue ». « Cela ressemble à une excuse pour échapper à ses responsabilités », a répondu la commission qui a souligné que « Tepco et les autorités de régulation étaient déjà au courant des risques de tsunami et de séisme ».
« Bien qu’ayant eu de nombreuses occasions de prendre des mesures, les agences de régulation et la direction de Tepco n’ont délibérément rien fait, ont reporté leurs décisions ou ont pris des mesures qui les arrangeaient. Aucune mesure de sûreté n’avait été prise au moment de l’accident », a ajouté la commission.

http://crefrance.ning.com/profiles/blogs/fukushima-et-l-homme-cr-a-le-d-sastre

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*