«

»

Mar 20 2017

Fukushima: Le retour inhumain

La levée des ordres d’évacuation. Un article de la feuille de chou de l’Atome au Japon…Le 10 mars 2017, le gouvernement, aux quartiers généraux de la Réponse à l’état d’urgence nucléaire, a décidé de lever les ordres d’évacuation concernant deux catégories, dans les villes de Namie et Tomioka : en l’espèce dans les zones où « il n’est pas autorisé de résider »et celles où « l’ordre d’évacuation est sur le point d’être levé ». Les ordres seront levés à 12 heures respectivement le 31 mars à Namie et le 1er avril à Tomioka. JAVALE GOLA·DIMANCHE 19 MARS 2017
En sachant que les ordres similaires dans ces mêmes deux catégories seront également levés le 31 mars pour le village de Iitate et la ville de Kawamata, cette dernière décision signifie que les seules zones où les ordres d’évacuation restent maintenus sont celles où « les résidents ne seront pas en mesure de revenir avant longtemps ». En l’occurence, la totalité des villes de Okuma et Futaba, de même que certains quartiers de Minami-Soma, de Tomioka, de Namie et des villages de Katsurao et Iitate.
Par ailleurs, les sections de la « JR Joban Line » qui étaient impraticables depuis le séisme seront réouvertes quand les ordres seront levés à Namie et à Tomioka : précisément, la ligne de Odaka à Namie le premier avril et la ligne de Tomioka à Tatsuta au mois d’octobre.
Selon le Ministère de l’Environnement du Japon, la décontamination est, depuis la fin janvier, parachevée sur l’ensemble de leur territoire dans neuf des onze municipalités de la préfecture de Fukushima qu’on désigne dorénavant du nom de « special decontamination areas » (zones de décontamination spéciale), avec une prise en charge directe du gouvernement national.
Ne sont pas concernées par cette dénomination les zones où les résidents ne pourront pas revenir avant longtemps.
Les travaux de décontamination sont en voie d’achèvement dans les deux dernières municipalités_ Minami-Soma et Namie_ d’ici la fin de ce mois (mars).
En ce qui concerne le transport du sol enlevé par les travaux de décontamination, vers les sites destinés au stockage temporaire des déchets radioactifs, on a déjà déplacé à la date de début mars, un total de 210 mille mètres-cube environ.
Au cours de l’année fiscale 2017 (avril 2017 à mars 2018) on aura déplacé quelque 500 mille mètres-cube de sol râclé, si on anticipe sur le début du stockage à l’automne prochain, en traitant en priorité les déchets de sol qui sont à ce jour entreposés dans les écoles.
Traduction Javale Gola, source : JAIF, 15/03/2017 – More Evacuation Orders to Be Lifted in Namie and Tomioka Towns http://www.jaif.or.jp/en/more-evacu…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*