Oct 07 2014

Golfech: la centrale nucléaire totalement à l'arrêt

Un arrêt technique sur un réacteur ajouté à un problème technique sur l’autre ont réduit à néant la production électrique. La Dépêche 7 oct 2014Dormez, dormez, braves gens, Areva et EDF s’occupent de tout… 

Les deux unités de production de 1 300 MW électrique sont à l’arrêt. Si la tranche n° 1 est arrêtée depuis le 20 septembre pour une maintenance qui devrait durer deux mois, le deuxième réacteur s’est mis en sécurité et a cessé de fonctionner hier soir vers 23 heures. Une panne qu’au CNPE de Golfech on qualifie ce matin de «mineure». Mais entre le temps du diagnostic de la panne, ajouté à celui de l’intervention technique puis au redémarrage, on ne sait pas encore du côté d’EDF quand la production va être relancée. C’est ce même réacteur qui a été largement inspecté durant 3 mois lors d’une visite décennale qui s’était terminée fin août 2014. La perte d’exploitation coûte entre 300 000 à 500 000 euros par jour à la centrale nucléaire de Golfech.
Voir aussi:

Une sélection d’articles sur Golfech 

http://leblogdejeudi.fr/?s=Golfech

 

Carte des centrales de 1 300 MW concernées par les problèmes de disjoncteur (© Arthur Pivin).

Un tiers des centrales  de 1 300 MW concernées par les problèmes de disjoncteur (© Arthur Pivin).

http://leblogdejeudi.fr/nucleaire-un-tiers-du-parc-des-reacteurs-connait-des-defaillances-de-surete/