Nov 18 2014

Le groupe nucléaire Areva est en perdition

PiscineArevaDerrière la chronique de cour sur le changement de président à la tête du groupe nucléaire, se joue un drame : Areva prend l’eau de toutes parts. Une recapitalisation de l’ordre de 1,5 à 2 milliards d’euros s’impose. Des coupes sombres s’annoncent. Même le sort du réacteur EPR paraît menacé. Mediapart   PAR MARTINE ORANGE

http://www.mediapart.fr/article/offert/866d41f3e6f158cade08b4f8b6bb5988