«

»

Oct 07 2013

La Hague. Incident de niveau 1 à l’usine Areva en septembre

Un incident classé au niveau F1 sur l’échelle Ines des risques nucléaires (qui en compte 7), s’est produit le 9 septembre dernier dans l’une des usines de retraitement de combustible usé de La Hague. L’incident s’est produit dans un atelier de purification de plutonium. Une alarme a signalé une hygrométrie (mesure de l’humidité de l’air) anormale dans une « boîte à gants ». Ces boîtes, où l’on manipule ce radio toxique, doit normalement disposer d’un air très sec. Ouest France lundi 07 octobre 2013

L’incident n’a pas eu de conséquences sur le personnel ou sur l’environnement.

L'incident n’a pas eu de conséquences sur le personnel ou sur l’environnement.

Photo : Ouest-France – jean-Yves Desfoux

Le personnel a mis trois heures avant de découvrir la défaillance

L’alarme s’est déclenchée, alors que d’autres alarmes étaient en fonction dans le cadre d’un exercice. Si bien que le personnel a mis trois heures avant de découvrir la défaillance réelle.

Cet incident n’a pas eu de conséquences sur le personnel ou sur l’environnement. L’autorité de sûreté nucléaire a cependant décidé de le classer.

Le site concentre le plus de matière radioactive en Europe

Selon Greenpeace le plutonium est le « plus grand radio-toxique au monde ». L’usine de retraitement de Beaumont-Hague dont l’objectif affiché est le « recyclage » des matières nucléaires est le site qui concentre le plus de matière radioactive en Europe. Près de 5 000 personnes y travaillent.

http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-La-Hague.-Incident-de-niveau-1-a-l-usine-Areva-en-septembre_6346-2236425-fils-tous_filDMA.Htm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*