Janick Magne à Lectoure le 16 septembre: Fukushima 2 ans après

Elle apportera un témoignage fort sur un aspect majeur de la catastrophe : grâce à une exposition d’une cinquantaine de photos qu’elle a prises sur la zone interdite et une conférence d’un peu plus d’une heure (suivie de questions), elle aidera à mieux comprendre les conséquences humaines et sociales sur la population japonaise (proche et moins proche de la centrale). Janick Magne habite au Japon depuis 35 ans, où elle est professeure de français. Ses nombreuses amitiés lui ont facilité les visites sur la zone interdite, où elle s’est rendue à trois reprises et d’où elle a ramené une série de photos saisissantes. Elle a été le témoin direct des événements de mars 2011 et partage avec tous les Japonais la hantise de consommer des aliments irradiés. Révoltée par la façon dont les autorités au Japon et ailleurs traitaient la crise nucléaire, elle a souhaité s’engager dans un projet antinucléaire et écologique et faire savoir à un large public ce qui se passait à Fukushima ; elle était candidate en juin 2012 pour Europe Ecologie-Les Verts. Ouverture de la salle dès 18 heures pour que ceux qui le souhaitent puissent voir l’exposition de photos avant la conférence. Conférence-débat salle Louise-Labé, 30, rue de l’Abbé-Tournier. Participation libre. Réservation au 05.62.68.98.59. La Dépêche du Midihttp://www.ladepeche.fr/article/2013/09/14/1708875-lectoure-temoignage-et-photos-fukushima-2-ans-apres.html

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.