«

»

Avr 18 2014

JAPON: 3 EPR de nouvelles capacités photovoltaïques installées en 2013

Selon les données révélées par le METI, le ministère japonais de l’économie du commerce et de l’industrie, 4580 MW de nouvelles capacités PV ont été installées  entre avril et novembre 2013. Un chiffre 7 fois et demi supérieur aux  613 MW mis en place en France durant les 12 mois de l’année 2013.  14 Mars 2014, par Objectif Terre

La part des nouvelles centrales au sol et des installations sur bâtiments commerciaux est de 3632 MW et constitue donc l’essentiel des nouvelles capacités. Les 20% restants (953 MW) ont été installés au niveau des maisons individuelles.

Fin novembre 2013

  • La puissance PV cumulée japonaise atteint à présent 11858 MW.
  • la puissance cumulée de l’hydroélectricité était de 9605 MW,
  • celle de l’éolien de 2672 GW,
  • celle de la biomasse de 2418 MW et
  • celle de la géothermie de 501 MW.

Le solaire PV est donc à présent la première des énergies renouvelables nippone, et celle qui se déploie le plus vite.

L’introduction par le gouvernement en juillet 2012 d’un dispositif encourageant le solaire PV a donc eu des résultats très positifs concluent les auteurs du rapport du METI.

De grandes  entreprises sont entrées sur le marché solaire japonais, installant rapidement de grandes centrales au sol. Et la dynamique n’est pas prête de s’arrêter. En effet 53 grands projets de centrales étaient en cours en janvier 2014, d’au moins 20 MW chacune,  selon Izumi Kaizuka de RTS Corporation dont les propos ont été rapportés par PV Magazine.

Selon les experts de la Deutsche Bank le Japon va installer entre 6000 et 7000 MW de solaire PV durant la seule année 2014. En termes de production électrique, c’est donc au total l’équivalent d’environ deux centrales nucléaire EPR qui a été installé durant les deux années 2013 et 2014 au pays du soleil levant. Soit environ un EPR par an. Et plus de 7 centrales nucléaires EPR en termes de puissance installée.

Le chantier solaire japonais est bien plus rapide que celui du réacteur EPR de Flamanville en France.

Le coût de production (LCOE) du kWh solaire PV est aujourd’hui compris entre 8 et 14 centimes selon l’Institut Fraunhofer.

EDF demande au Royaume-Uni un tarif d’achat de 10,9 centimes le kWh pour ses projets de centrales nucléaires.

Olivier Daniélo