Fév 03 2012

La Bretagne vient de battre son record de consommation électrique !

Avec 17 789 MW consommés, la Bretagne a battu, ce vendredi, son record de consommation d’électricité. 
Pour alimenter la reflexion sur le sujet, Jeudi propose de revenir une étude à prendre en compte dans le débat énergétique.

Ce matin, le niveau maximal atteint par la consommation électrique sur la maille Ouest (Bretagne, Pays-de-la-Loire, Poitou-Charentes) a été dépassé de 600 MW. Le précédent pic de consommation était de 17 150 MW, le 7 janvier 2009. Aujourd’hui 17 789 MW ont été consommés.

Le réseau a cependant tenu bon, pour plusieurs raisons :

  • l’ensemble des groupes thermiques de Cordemais tournent (2 fois 600 MW charbon et deux fois 650 MW fuel)
  • les cinq turbines à combustion de Dirinon et Brennilis, dans le Finistère (480 MW au total) sont en fonctionnement également.
  • l’éolien produit bien (40% de sa puissance potentielle)
  • Les Bretons sont mobilisés
  • A cela s’ajoute l’esprit civique des Bretons. Lundi, Ecowatt comptait 40 000 abonnés (+10 000 abonnés par rapport à l’an dernier). Et, à la suite des deux alertes orange de ces derniers jours, 2 000 nouveaux abonnés se sont inscrits à Ecowatt. Les Bretons se sont donc beaucoup mobilisés.
  • l’effacement électrique des industriels a également eu un impact. Concrètement, ils acceptent de réduire temporairement leur consommation. L’entreprise s’organise pour décaler sa production hors du pic critique.
  •  les Investissements RTE en Bretagne (compensateurs) ont permis de ne pas avoir besoin de mettre en place un délestage par réduction de la tension en dessous des 220 volts.
Pour alimenter la reflexion sur le sujet, Jeudi propose de revenir une étude à prendre en compte dans le débat énergétique:
Sachant que cette étude était basée sur un coût de l’EPR à 3 milliard d’euros, le lecteur fera lui-même le calcul…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*