La centrale nucléaire de Fukushima évacuée d’urgence.

A la suite du tremblement de terre de force 7,3 qui s’est produit le 25 octobre en fin d’après midi au large du Japon, à proximité de la région de Fukushima, les autorités japonaises et l’entreprise TEPCO ont ordonné en début de soirée (heure de Paris) l’évacuation totale et immédiate de la centrale accidentée. Les réacteurs déstabilisés auraient subi de nouveaux dommages. Et le correspondant de Politis dans la région affirme que la piscine de refroidissement aurait été déstabilisée et menacerait de s’effondrer rapidement, ce qui aurait pour effet, comme pour les nouveaux dégâts infligés aux réacteurs par la secousse, d’entrainer un nouveau dégagement de nuage radioactif. Des observateurs ont déjà signalé une augmentation de la radioactivité dans la zone de la centrale et dans son voisinage immédiat. Bien que l’alerte au tsunami ait été levé dans la soirée, les responsables du chantier n’excluent par une nouvelle situation catastrophique. Claude Marie Vadrot Politis

Politis étant le seul media a donner cette information sur la piscine , leblogdejeudi s’en étonne et conseille la prudence

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.