Mar 07 2014

La Hague: sécurité énergétique bradée pour le site sensible

PiscineArevaL’usine de la Hague stocke et recycle des combustibles nucléaires venus de toute l’Europe et d’autres pays soit le combustible de plus de 108 coeurs nucléaires. Photo Jean Yves DESFOUX.
La justice a annulé l’interdiction de transfert à Veolia des installations de production d’énergie de l’usine nucléaire de la Hague et de leur personnel. Ouest France 7 mars 2014

Bloqué depuis trois ans, le projet d’Areva La Hague d’externaliser (céder à une entreprise extérieure) sa production d’énergie vient d’être relancé par la Cour d’appel de Paris. Celle-ci a annulé le jugement du tribunal de grande instance de Paris qui interdisait à Areva de transférer à Dalkia, une filiale de Veolia, cette production.

Les syndicats FO et CGT avaient saisi la justice pour contester la gestion par un prestataire de services d’une activité essentielle en terme de sécurité. Ils avaient également contesté le transfert des personnels (une soixantaine) induit par ce changement. Le tribunal de Paris avait jugé que ce transfert était « de nature à compromettre la santé et la sécurité des travailleurs concernés ». La Cour d’appel a estimé que ces risques « n’étaient pas démontrés ».

À l’annonce de cette décision, un représentant de la CGT a estimé que « tout se passe comme si les exploitants ne tenaient aucun compte des enseignements de Fukushima« .

Areva a confirmé que le projet allait désormais être relancé, en assurant qu’il se fera « en associant les représentants des personnels ». Areva a également indiqué que l’installation« sera toujours sous le contrôle d’Areva, qui sera responsable aux yeux de l’Autorité de sûreté nucléaire ».

Pour autant, la partie n’est pas gagnée pour Areva et l’Ademe Basse-Normandie qui la soutient dans ce projet. Si juridiquement, un obstacle est tombé, il lui reste à convaincre une opinion publique locale totalement opposée à ce projet, dans une union qui va de la CGT aux Verts. Un projet qui imposera de faire venir du bois de Scandinavie par bateau jusqu’à Cherbourg, Puis contraindra la population locale à supporter tous les jours la circulation de 25 semi-remorques transportant ce bois sur les routes de la Hague.

http://www.ouest-france.fr/chaudiere-au-bois-areva-installation-autorisee-par-la-justice-1985745

Voir aussi l’article de La Presse de la Manche

HagueEnergieST

Voir aussi

Nucléaire français : la culture de la sécurité en voie de disparition (07/2011)

La sous-traitance de l’usine Areva de La Hague inquiète l’Etat L’Expansion.com,  

http://lexpansion.lexpress.fr/entreprises/la-sous-traitance-de-l-usine-areva-de-la-hague-inquiete-l-etat_1448495.html#kx8MYxS6S4zVpecB.99