Sep 04 2014

L’Algérie et la Russie signent un accord sur l’énergie nucléaire

L’Algérie et la Russie signent un accord sur l’énergie nucléaire
Un accord de coopération dans le domaine de l’utilisation de l’énergie nucléaire a été signé entre l’Algérie et la Russie mercredi 3 septembre.
C’est dans le cadre de la visite officielle à Alger du PDG de Rosatom, entreprise publique russe du secteur de l’énergie atomique, que cet accord à été signé en vue de « diversifier le bouquet énergétique national qui tend à limiter le recours aux énergies fossiles », précise un communiqué du ministre de l’Énergie algérien.  3 septembre Par Youssef Roudaby

 L’Algérie table en effet sur les énergies renouvelables pour assurer plus de 30 % de sa production nationale d’électricité d’ici 2030, et se dit même prête à construire sa première centrale nucléaire dans onze ans, toujours selon la même source.

L’Algérie, pays producteur de gaz et de pétrole, amorce un virage énergétique en diversifiant ses sources d’énergie. Crédit : Josephine Heather / Flickr

Après le Bangladesh, le Brésil et bientôt l’Arabie Saoudite, l’Algérie bénéficie de l’expérience russe en matière de nucléaire afin de répondre à une demande d’électricité de plus en plus importante tout en limitant l’usage des énergies fossiles.