Le Chefresne : aucun des élus démissionnaires ne se représentera au scrutin de septembre

Solidaires, ils ont été, solidaires, ils resteront. Les élus du conseil municipal du Chefresne, qui ont tous démissionné la semaine dernière en réaction à la garde à vue de leur maire Jean-Claude Bossard, le 6 juin, dans le cadre de leur longue lutte contre la THT, ont décidé de ne pas se porter candidat aux élections municipales prévues le 12 septembre. Ouest France Politique vendredi 15 juin 2012

 Une décision individuelle, mais unanime. Le maire invoque une nécessaire « cohérence », certains conseillers municipaux une solidarité sans faille avec lui, d’autres, tout simplement, un « dégoût » : « Je refuse de faire de la figuration au sein d’un conseil dont les délibérations sont automatiquement invalidées par les autorités », justifie ainsi Yohann Leroutier, un des élus qui ne figuraient pas sur la liste de Jean-Claude Bossard. Seul un des onze conseillers n’a pu être joint.

Election mouvementée au Chefresne

Les élections législatives sont décidément bien mouvementées sur la commune du Chefesne.

Après que le Conseil municipal ait décidé de démissionner en bloc après avoir été réquisitionné par la préfecture pour organiser la tenue des élections législatives, des votants, solidaires de leur maire, ont décidé de déchirer leur carte d’électeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.