«

»

Avr 06 2013

Le CRILAN et le PPI de l'Arsenal nucléaire militaire de Cherbourg

Le projet de PPI ( Plan Particulier d’intervention)  de l’ARSENAL est en consultation : Avancée ou Retour en arrière dans la transparence ? Cherbourg et ses 100 000 habitants sont exposés aux risques des  réacteurs de sous-marins et des entrepôts de matières nucléaires. CRILAN 3 Avril 2013

Depuis le 22 mars 2013, le public est consulté à propos du projet du PPI Plan Particulier d’Intervention du Port militaire.

Dans le dossier, les risques liés aux Installations nucléaires sont certes reconnus mais minimisés . Il s’agit de ceux liés :

  • A l’installation des réacteurs de propulsion de conception américaine-Westinghouse. Ils sont du même type que ceux de Flamanville mais plus petits et plus compacts ;
  • Aux démantèlements des sous-marins en fin de vie ;
  • À l’entreposage de leurs résidus et des combustibles irradiés sur un lieu proche de la digue du Homet et de la mer. Cet entreposage est effectué en attente de transfert jusqu’à maintenant vers Cadarache et bientôt vers Marcoule, mais de tels combustibles irradiés se succèdent et sont donc en permanence stockés.

L’arsenal militaire peut donc comporter des risques, certes de moindre ampleur, mais du même type que ceux des centrales nucléaires et des piscines de la Hague et ce, au coeur d’une agglomération cherbourgeoise d’environ 100 000 habitants.

Voir la suite du sujet dans le Pdf joint: ConsultationPPI-ArsenalChrg

[mappress mapid= »17″]

CotentinNucléaire3

Voir Aussi: Fukushimanche en Cotentin

Janick Magne militante antinucléaire et universitaire à Tokyo a parcouru la France et le Cotentin cet été

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*