Le Faou. 1 500 personnes se mobilisent contre le nucléaire

Depuis le 11 mars au  matin, plusieurs tables rondes et débats se sont déroulées, en présence de nombreux militants. Une journée dont le point fort a été la chaîne humaine réalisée autour de la rivière du Faou.

Le collectif Nukleel er Maez, créé en février, est à l’origine de cette manifestation. Il est soutenu par plusieurs associations dont Gaspare, un des collectifs hostiles à la centrale au gaz en Bretagne.

 Plus d’informations dans Ouest-France 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.