«

»

Oct 31 2015

L’Etat annonce la reprise des travaux de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes en 2016

Des manifestants mobilisés contre le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, en 2006.Juste avant la COP 21 et les régionales, Hollande et Valls ressortent la hache de guerre avec les écologistes . Ils veulent construire l’Ayraultport coûte que coûte. Cette annonce sonne comme un test pour EELV qui va devoir se positionner pour le second tour des régionales en Bretagne et ailleurs.
Avec cette provocation de Hollande et Valls , EELV doit annoncer avant le premier tour s’il fera alliances avec le PS au second tour. 31 oct 2015 

Info Le Monde.fr avec AFP

La préfecture de la Loire-Atlantique a annoncé, vendredi 30 octobre, que l’Etat engageait la « reprise des travaux » du projet, contesté, d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, près de Nantes, suspendus depuis l’automne 2012. Dans un communiqué, elle précise en avoir informé les collectivités locales lors d’une réunion du comité de pilotage de ce projet.

Dès lundi, la préfecture avait publié au Bulletin officiel des annonces des marchés publics un appel d’offres pour des travaux de débroussaillage, de rétablissements d’accès et de clôtures de la desserte routière de l’aéroport du Grand Ouest. Ces travaux, qui doivent s’engager « à partir de 2016 », doivent permettre la réalisation de la route (deux fois deux voies) qui conduira à l’aéroport et sera reliée aux RN137 (Nantes-Rennes) et RN165 (Nantes-Lorient). Les entreprises ont jusqu’au 23 novembre pour répondre à cet appel public à la concurrence, qui fixe à vingt-quatre mois le délai d’exécution du marché à compter de sa notification.

Lire aussi : A Notre-Dame-des-Landes, les « zadistes » bien campés dans le bocage

Des opposants rassemblés dans la ZAD

Cette décision fait suite au rejet par le tribunal administratif de Nantes, le 17 juillet, des recours déposés contre les arrêtés préfectoraux qui autorisaient le lancement des travaux, et de la confirmation par le premier ministre de la poursuite opérationnelle du projet d’aéroport, le 20 octobre. Manuel Valls avait alors souligné la « parfaite conformité au droit » du projet d’aéroport, déclaré d’utilité publique en 2008.

Outre le lancement de l’appel d’offres, le préfet de la Loire-Atlantique, Henri-Michel Comet, a précisé que l’Etat poursuivait en parallèle « le déroulement des procédures administratives, dont celles portant sur le campagnol amphibie [une espèce protégée] et sur l’évaluation environnementale du projet, dans le strict respect du droit national et communautaire ».

Aucune information n’a été donnée concernant l’évacuation de la « zone à défendre » (ZAD), où les opposants au projet d’aéroport continuaient à se rassembler ces derniers jours.

Lire aussi : Pays de la Loire : batailles autour d’un aéroport

En savoir plus sur

http://www.lemonde.fr/planete/article/2015/10/30/l-etat-engage-la-reprise-des-travaux-de-l-aeroport-de-notre-dame-des-landes_4800443_3244.html#JZLofbfIRzA1gCKH.99

image:

http://s1.lemde.fr/image2x/2015/10/30/534×0/4800463_6_814d_des-manifestants-mobilises-contre-le-projet_0fc0cfd576610badfab66009969cd5c9.jpg

Voir aussi

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*