Déc 24 2014

Manche et Orne ont conçu un bois hybride

Vendredi 19 décembre a été signé, à la Maison du Département, un protocole d’accord entre le conseil général de la Manche, l’Institut supérieur de plasturgie d’Alençon-Entreprise (IspaE), la société James Ebénistes de Saint-Laurent-de-Cuves, spécialisée dans l’agencement haut de gamme et la société Barrain de Romagny, spécialisée dans l’outillage d’extrusion. Objectif : lancer la seconde phase du projet Compo’line qui vise à préindustrialiser le Selun, un bois hybride, recyclable et thermoformable, fruit des recherches de l’IspaE et des sociétés James Ébénistes et Barrain. Ce matériau 100 % bio-sourcé, composé de 60 % de farine de bois et de 40 % d’acétate de cellulose, n’émet pas de composés organiques volatils. Il intéresse les métiers du design et de l’architecture. http://journal.ouest-france.fr/ 24 12 14

http://selun.fr/francais/des-applications-multiples/