Oct 28 2014

Mort de Rémi Fraisse à Sivens: les propos indignes d’un élu socialiste

SivensTirFatalPlus bas que bas, le PS et ses élus se vautrent dans la fange de l’amoralité en justifiant par tous les moyens leur soutien aux projets inutiles et imposés. Notre Dame des Landes, Sivens …..  mardi 28 10 2014 
Le président du conseil général et (nouveau) sénateur du Tarn, Thierry Carcenac (PS), à l’origine du projet de barrage contesté sur le Tescou, a jugé hier « stupide et bête » la mort du jeune étudiant toulousain, Rémi Fraisse, dimanche, à l’issue d’une manifestation contre ce projet :

« Mourir pour des idées, c’est une chose, mais c’est quand même relativement stupide et bête. »

Il n’est pas certain que l’élu, mal à l’aise, lors de la conférence au cours de laquelle il a tenu ces propos, en ait mesuré toute la portée [1].

Cette phrase suscite de nombreuses réactions indignés. « Indigne », « dégoût », « affligeant », « minable », « abjection » figurent parmi les mots les plus employés sur les réseaux sociaux où ces propos sont dénoncés. Y compris par des responsables politiques. Pour François De Rugy, coprésident du groupe Ecologiste à l’Assemblée nationale, M. Carcenac « ajoute à l’entêtement l’indécence ». « Combien sont morts pour que Carcenac ait le droit de parler ? » interroge Martine Billard, secrétaire nationale du Parti de gauche. Même la présidente du MJS, Laura Slimani fait part de son « envie de vomir »  :

Nombreux sont ceux qui, à l’instar du chroniqueur de France-info, Guy Birenbaum qui estime que « ce qu’a dit monsieur Carcenac est infiniment plus choquant que ce qu’a écrit @gerardfiloche » et « attend l’indignation du Premier ministre », réclament des responsables socialistes qu’ils condamnent les propos de leur camarade. C’est le cas de l’association ATTAC qui, dans un communiqué, demande sa démission pour ces propos.
Des propos qui, si l’on y réfléchit bien, sont également une insulte à tous ceux qui, à une époque où c’était noble, sont « morts pour des idées »…

[1] Celle-ci a aussi échappé aux journalistes du Tarn libre puisque cette phrase ne figure pas dans leur long verbatim de cette conférence de presse.

http://www.politis.fr/Mort-de-Remi-Fraisse-les-propos,28732.html

Voir aussi:  “La mort de Rémi Fraisse pourrait mettre le feu aux poudres”

http://www.lesinrocks.com/2014/10/29/actualite/mort-dun-homme-manifestation-vaut-toujours-corruption-pouvoir-11532411/#.VFEO7Jh2T5o.twitter