"Ne refaites jamais cette erreur": lettres d'enfants de Fukushima lues aux Nations Unies 30.10.2012

Le Fukushima Collective Evacuation Trial mène une action en justice collective pour demander au gouvernement local de la ville de Koriyama, préfecture de Fukushima, d’évacuer les enfants des zones où la dose de radioactivité de fond est supérieure à 1 mSv/an. Si le cas des enfants de Koriyama est approuvé par le tribunal, les autorités d’autres zones à forte radioactivité devront adopter cette norme et assurer un soutien inconditionnel à l’évacuation des enfants. Publié par Kna le 13 02 2013

Dans cette vidéo, on reconnait le Docteur Fernex qui prête une attention très émue aux témoignages du jeune qui lit les  Lettres des enfants de Fukushima. La vie du Dr Fernex est en elle-même un engagement de vie contre les effets du nucléaire sur la santé.
Une fille en 2ème année : Je ne prête pas attention aux rivières quand je vais à l’école. Je m’efforcerai de me laver plus souvent les mains à partir d’aujourd’hui.

Un garçon en 4ème année : Je veux jouer dehors sans m’inquiéter de la radioactivité.

Une fille en 5ème année : Je suis reconnaissante envers les gens qui transportent des poissons et de la nourriture de l’hémisphère Sud où la radioactivité est faible. Je tiens à les apprécier davantage quand je mange des aliments alors que beaucoup de personnes sont tellement préoccupées par la radioactivité dans la nourriture que je mange.

Une fille en 5ème année : J’ai appris qu’il y a plus de 221 radionucléides dans le monde, et les champignons et la rouille augmentent dans les réacteurs nucléaires. Alors que notre gouvernement ne nous aide pas, j’apprécie qu’il y ait tellement de gens prêts à nous soutenir.

Une fille en 6ème année : La radioactivité causera des maladies dans 10 ans. Je vais faire plus attention, et dire à mes amis de faire de même.

Une fille en 7ème année : Après l’accident dans les centrales nucléaires,
alors que je regardais la TV j’ai entendu quelqu’un en parler, je suis devenue un peu inquiète de pouvoir tomber malade dans 10 ans ou plus, mais je n’étais pas très prudente.

Mais maintenant j’ai appris, et il y a trois choses qui m’inquiètent.

Numéro 1 : Je suis inquiète de pouvoir avoir un bébé en bonne santé comme un femme normale quand je vais grandir et me marier. Ma mère s’occupe très bien de moi. Elle demande à mon école de me garder à l’intérieur pendant les leçons d’éducation physique. Elle achète autant que possible de la nourriture d’endroits éloignés du Japon ou de l’étranger. Elle est tellement attentionnée. Mais je pense que j’ai déjà un peu de radioactivité
à l’intérieur de mon corps. Donc, peut-être que mon corps est plus pollué
que celui d’une personne normale. Je pense à la possibilité que mon bébé naisse avec des malformations. Si je n’ai pas de chance, peut-être que mon ventre est abîmé, et je ne pourrai pas avoir d’enfant du tout. Donc, je suis prête renoncer à avoir un bébé quand je serai plus âgée.

Numéro 2 : Je suis inquiète de ce qui va arriver à Fukushima dans le futur. J’aime beaucoup ma mère et mon père. Ils vivent à Fukushima. Mes amis, Grand-mère et Grand-père y vivent aussi. Je veux vraiment que nous partions tous quelque part loin d’ici, mais nous ne pouvons pas. Ma maman est si gentille qu’elle m’envoie dans les programmes de repos et récupération, mais beaucoup de mes amis n’y vont pas car leur mère ne le leur permettent pas. Je suis inquiète pour ma santé. Je suis encore plus inquiète pour la santé de mes amis, et celle des gens qui sont importants pour moi. C’est ma mère qui m’inquiète le plus. Elle a fait beaucoup d’efforts pour assurer ma sécurité. Récemment, j’ai fait un rêve où les gens à Fukushima mourraient dans quelques années à cause de la radioactivité. Cela m’effraie beaucoup. Ces pensées effrayantes me tiennent éveillée la nuit. J’espère que ce rêve ne se réalisera pas.

Numéro 3 : Alors que les gens du gouvernement savent que nous souffrons, ils ne font rien. Je suis passée de la tristesse à être maintenant très en colère contre eux. Ils ne protègent pas nos vies. Les gens à Fukushima souffrent à cause des centrales nucléaires qui fabriquent du courant pour les gens de Tokyo. Et je pense que c’est une erreur que le gouvernement ne fasse rien pour nous aider et prétende ne rien savoir de nous. Non seulement le gouvernement, mais le gouvernement local de Fukushima ne fait rien non plus. Je veux leur dire, « Vous prétendez être victimes, mais en réalité vous êtes aussi coupables ».

Enfin, les gens de partout dans le monde pensent à nous, mais je le dis, ils ne savent pas grand-chose du danger d’avoir l’énergie nucléaire. Je veux parler du danger des radiations et demandez-leur de ne jamais répéter la même erreur.
Je suis reconnaissante des choses que j’ai apprises. Cela m’a aidé à y voir plus clair.

http://fukushima-evacuation-e.blogspo…
http://www.save-children-from-radiati…

Source : http://youtu.be/KRVGpqwLS88
Traduction & sous-titrage Fr par mes soins.
http://kna-blog.blogspot.fr

Voir aussi

Akiko Ida porte les paroles des enfants de Fukushima

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.