Mai 28 2014

Le Nord et la Normandie, principaux vecteurs de l'augmentation du FN

Quels sont les endroits où le Front national connaît la plus forte progression ? Nous avons tenté de le déterminer en mesurant, pour chaque commune, la hausse des scores FN entre la présidentielle de 2012 et les européennes de dimanche. Le Monde Par Jérémie Baruch

Leblogdejeudi:  L’eurorégion Nord Ouest est particulièrement concernée. Hypothèses:
– Il y a eu un « tropisme mariniste » en raison de la candidature de Marine le Pen dans cette euro région ( mais ça n excuse pas tout )
– A l’examen de la ligne de fracture  Basse Normandie- Bretagne et Pays de Loire on se dit que les politiques nationale et régionales ne sont certainement pas étrangères à cette réalité… Région « en transition » la Basse Normandie est susceptible de bénéficier d’aides spécifiques de l’Europe. Mais les  Projets du terrain manquent….Le défaut d’information, la prudence des éventuels promoteurs expliquent peut-être ceci. De plus, le financement par projets ne garantit pas le fonctionnement pérenne de ceux ci.  En tout état de cause, la Basse Normandie a vraiment besoin d’être redynamisée et accompagnée  à défaut d’être abandonnée aux populistes. 

 

Le parti de Marine Le Pen ayant souvent fait de meilleurs scores (même s’il a bien souvent eu moins de voix), nous avons retenu les communes où la hausse a été supérieure à 50 %. Ce calcul dessine plusieurs zones de dynamisme. La plus importante se situe dans un arc allant de la Normandie aux Flandres. Mais on peut en noter d’autres, par exemple le Lot et le Tarn-et-Garonne, ou l’Est, autour de la Côte d’Or ou du Doubs.

 

Communes métropolitaines où le score du FN a augmenté de plus de 50 % entre le premier tour de la présidentielle 2012 et les européennes 2014

http://lemonde.fr/les-decodeurs/breve/2014/05/28/le-nord-et-la-normandie-principaux-vecteurs-de-l-augmentation-du-fn_4427919_4355770.html