«

»

Jan 04 2016

Notre Dame Des Landes : des chrétiens s’élèvent contre les expulsions

  • Le 10 décembre, manifestation des opposants à l'aéroport devant le tribunal de Nantes, pour protester contre la demande d'expulsion d'habitants par le concessionnaire Vinci.
Le groupe Parole de chrétiens sur l’écologie du diocèse de Nantes exprime son opposition au futur aéroport et appelle à « cesser toute procédure d’expulsion ». Ouest France 4 janvier 2015

Photo Le 10 décembre, manifestation des opposants à l’aéroport devant le tribunal de Nantes, pour protester contre la demande d’expulsion d’habitants par le concessionnaire Vinci. | Archives Marc ROGER

Le groupe Parole de chrétiens sur l’écologie du diocèse de Nantes, qui ne s’était pas exprimé sur le projet de nouvel aéroport depuis 2012, rebondit sur la Cop 21 et la publication récente de l’encyclique du pape François (Laudato si’) pour exprimer son opposition au projet, qu’il juge« en totale contradiction avec les objectifs de la Cop 21 ».

Le projet est « à réexaminer » selon le groupe, « dans une procédure transparente et démocratique ».

Il appelle aussi à « cesser toute procédure d’expulsion », des habitants de la zone. La situation de onze familles et des représentants de quatre exploitations agricoles sera en effet de nouveau examinée par le tribunal de Nantes le 13 janvier.

Son dernier souhait : « une véritable conversion, comme nous y invite le pape François. Conversion démocratique, prenant en compte l’avis de tous, du modèle de développement et de notre mode de vie ».

Pour les contacter : nddl.laudatosi@gmail.com

Une manif des opposants samedi

Par ailleurs, les opposants au projet d’aéroport organisent une « tractovélo et une marche piétonne » samedi 9 janvier et entendent bloquer le périphérique nantais, avec des tracteurs et des vélos.

 

(2 commentaires)

  1. Boudaud

    Quelle terre laisserons-nous à nos enfants, il est plus que temps de changer de politique agricole.
    L’entreprise Vinci a bien assez de l’aéroport actuel pour gagner beaucoup d’argent.
    Qu’en sera-t-il de l’aviation civile dans 50 ans ?

  2. malecot

    Terminé le temps du gaspillage, passons aux actes. la valeur d’un département français de terres agricoles disparait tous les sept ans. Soyons ingénieux, optimisons Nantes Atlantique, malgré la pression des banques, des entreprises de TP, de Vinci..Ne nous laissons pas influencer par l’ambition personnelle et la puissance médiatique du monde économique et politique;
    Ecoutons les arguments non intéressés des pilotes de ligne, de certains élus, de cabinets d’architectes indépendants,des associations diverses,La qualité de vie et le bonheur de nos enfants en dépendent..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*