«

»

Sep 22 2013

Notre-Dame-des-Landes : l'avertissement paysan du collectif Copain 44 et le message de Michel Tarin

IMG_0810 (2)

Les 18 paysans de Bellevue en appel à Rennes le 10 septembre 2013

Les paysans du collectif Copain 44, contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, notent que la Commission européenne reste attentive à l’évolution globale du dossier et aux moyens de compensation dans le cadre de la loi sur l’eau. « Cette position n’est pas une autorisation à quelques velléités que ce soit de la part des porteurs du projet. L’ensemble des acteurs politiques nationaux devront respecter les règles qu’ils ont eux-mêmes fixées », affirme le collectif d’organisations agricoles. « Nous, paysans du Copain 44, du grand Ouest et de France, tenons à rappeler aujourd’hui que, contrairement à la Commission, nous n’attendrons pas des dégâts irréversibles pour évaluer des manquements à la loi européenne. Nous nous opposerons fermement à tout début de travaux quels qu’ils soient, tant que n’auront pas été étudiées toutes les solutions alternatives proposées par les opposants et les commissions nommées par l’État et tant que les procédures juridiques n’auront pas été épuisées ».

Lettre ouverte de Michel Tarin à tous les comités de soutien – 20 septembre

Notre-Dame-des-Landes : l’appel du paysan aux comités de soutien - Notre-Dame-des-Landes - - ouest-france.fr | ACIPA | Scoop.itNOUS SERONS LÁ !

Depuis le 17 septembre, jour de la seconde audition des pétitionnaires de Notre Dame des Landes par la commission des pétitions du parlement européen, les pro-aéroport pavoisent ! Laissons-les pavoiser ! Nous avons pris la mesure de l’immense collusion entre le PS, l’UMP et Vinci encore une fois sur ce sujet. Ils vont vouloir passer en force ? Nous serons là !

Pour nous rien n’a changé depuis ce mercredi-là ! La pétition n’a pas été close malgré l’insistance de quelques députés (un lobbying béton avait été pourtant organisé !) et nous pourrons donc continuer à intervenir à Bruxelles ; tout comme la commission européenne nous serons bien sûr, nous aussi, très attentifs à la suite et nous sommes prêts à attaquer juridiquement tous les arrêtés à venir ! Les expulsions ne sont toujours pas possibles, les propriétaires refusant l’expropriation sont de plus en plus nombreux, etc…La résistance est là !

Cet aéroport ne se fera pas car nous avons raison – économiquement, écologiquement, juridiquement et politiquement – de nous battre contre ce projet fou ! Nous sommes la force qui gagnera !

Cet aéroport ne se fera pas car nous l’empêcherons par tous les moyens en notre possession ; nous utiliserons la désobéissance civile ! On nous arrêtera ! On nous mettra en taule ! Nous ne lâcherons rien ! La violence sera en face !

J’irai avec mon bâton (avec les forces qui me restent et dans la non violence !) sur le terrain et nous le défendrons mètre carré par mètre carré ! Je n’utiliserai pas mon bâton pour cogner sur les forces de police mais, comme lorsque les copains du Larzac montaient à Paris, nous ferons résonner le chant de nos bâtons sur les terres de la ZAD pour les protéger du saccage programmé.

J’en appelle à tous les comités de soutien de France et de Navarre ! Tenez-vous prêts à revenir cet hiver à Notre Dame des Landes ou à occuper les centres de décision politique là où vous êtes ! Ensemble, comme nous l’avons déjà démontré par nos actions et nos rassemblements, nous allons, non seulement arrêter ce projet d’un autre temps mais aussi et surtout, faire prendre conscience qu’un autre développement et un autre monde sont possibles !

Et à vous les porteurs du projet, je dis : « Chiche ! Revenez essayer de vider la zone ! »
Michel Tarin

http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-Notre-Dame-des-Landes-l-appel-du-paysan-aux-comites-de-soutien_40771-2231392-pere-redac–44109-abd_filDMA.Htm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*