Pendant ce temps-là à Fukushima

Par Cpt Anderson
Pendant que la crise économique fait rage, les révélations se succèdent au Japon à propos de la catastrophe de Fukushima (ou rien n’est réglé). Les anciens membres du gouvernement lâchent des informations inquiétantes mais importantes : le Plutonium a voyagé sur plus de 45 km au Nord-Ouest de la centrale. Les habitants sur un rayon de 250 km autour de la centrale, et donc Tokyo, auraient dû être évacués !!!

Commentaire par Bender 10 octobre  Tout simplement la pire catastrophe nucléaire de l’histoire. Dommage que certains aient besoin que ça pète vers chez eux dans un avenir pas si lointain pour se rendre compte de la folie du nucléaire.

A Fukushima, le gouvernement japonais assassine sa population…

Une vidéo mise en ligne par la population de Fukushima jette un pavé dans la marre. Alors que la contamination radioactive n’a jamais cessé, le gouvernement refuse d’aider les parents à mettre leurs enfants à l’abri. Pire encore, les mesures prises pour contrôler l’information et préserver la ligne officielle visent à contraindre les habitants à rester chez eux. Un comportement délibéré qui pourrait bien être caractérisé de crime…

Source Bloc.com : http://www.bloc.com/article/societe/sujets-d-actualite/fukushima-gouvernement-jap-assassine-sa-population-2011-07-25.html#ixzz1aNzlNAGu

 

Le film sous titré en français:

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=m_Tzz61TbBk#!


 

À la rencontre des travailleurs de Fukushima

Depuis le tsunami du 11 mars, des milliers de travailleurs se relaient à la centrale de Fukushima pour tenter de déblayer les débris radioactifs et de sécuriser le site. Ils viennent des quatre coins du pays et n’ont souvent aucune expérience du nucléaire. Rencontre avec des travailleurs pas comme les autres.
Un reportage de France 24

"Iran reactor disaster warning from whistleblower"

  • by: Martin Fletcher 
  • From:The Times 
  • October 08, 2011
IRAN’S first nuclear power station is unsafe and will probably cause a « tragic disaster » according to a document apparently written by an Iranian whistleblower.

The Bushehr reactor is likely to cause the next nuclear catastrophe after Chernobyl and Fukushima, says the document, passed to The Times by a reputable source and attributed to a former member of the Atomic Energy Organisation of Iran’s legal department.

It claims Bushehr, which began operating last month after 35 years of intermittent construction, was built by « second-class engineers » who bolted together Russian and German technology from different eras; that it sits in one of the world’s most seismically active areas but could not withstand a major earthquake; and that it has « no serious training program » or a contingency plan for accidents.

http://www.theaustralian.com.au/news/world/iran-reactor-disaster-warning-from-whistleblower/story-e6frg6so-1226161555229

Pas de fin du nucléaire sans une obligation de rénovation

Dans le dernier scénario établi par l’association Négawatt, rendu public fin septembre, l’abandon du nucléaire passe inévitablement par une obligation de rénovation massive et lourde du parc des logements et des bâtiments tertiaires.

Pour se passer du nucléaire en 2050, l’association Négawatt n’envisage pas simplement une multiplication par 20 de la puissance du parc éolien installé ou par plus de 30 l’utilisation du Biogaz. Pour imaginer d’ici quatre décennies, un mix énergétique français sans uranium, ce alors que la population française devrait avoir augmenté de 7 millions, Négawatt envisage un scénario « réaliste » se basant sur une réduction de plus de 60 % de la consommation énergétique finale des bâtiments résidentiels et tertiaires.

Pour y arriver, l’association remarque qu’il est indispensable que  la surface moyenne des nouveaux logements se stabilise, que  l’habitat en petit collectif se développe, et que dans le tertiaire  la croissance des surfaces se ralentisse sensiblement.

http://www.lemoniteur.fr/201-management/article/a-suivre/863457-pas-de-fin-du-nucleaire-sans-une-obligation-de-renovation