Surgénérateurs; Paris et Tokyo vont ( veulent) développer un réacteur nucléaire de quatrième génération

 En 1997, le gouvernement français a abandonné le projet de surgénérateur « Superphénix ». Le mois dernier, l’Autorité de sûreté nucléaire japonaise a quasiment condamné au démantèlement le surgénérateur de Monju.  Pourtant, vendredi, à l’issue de leurs entretiens bilatéraux, à Tokyo, Shinzo Abe, le Premier ministre japonais, et François Hollande, le chef de l’Etat français, ont annoncé que leurs pays allaient lancer, ensemble, des recherches sur ces réacteurs nucléaires de quatrième génération.

Sur le papier, ces réacteurs à neutrons rapides sont extrêmement efficaces et génèrent moins de déchets. Mais leur utilisation est extrêmement délicate. Plusieurs graves incidents ont été recensés dans les surgénérateurs refroidis au sodium. Actuellement, la Russie, la Chine et l’Inde travaillent sur cette filière. Par Yann Rousseau 10  Juin 2013 Écrit par Yann ROUSSEAU Correspondant à Tokyo

Du grand n’importe quoi?? Il faut vraiment que Hollande soit téléguidé par la lobby nucléaire qui veut utiliser à tout prix le plutonium issu du retraitement et dont on ne sait que faire… Superphenix , Monju deux réacteurs catastrophiques  ca ne suffit pas pour arrêter de vendre du vent??

Il semblait  que la France était engagées dans le surgénérateur ASTRID?  C’est peut être comme pour L’EPR , on n’en parle déjà plus ? .

Voir la rubrique Génération 4 sur ce blog  

Une selection d’articles sur Monju ( Japon)

http://leblogdejeudi.fr/?s=monju

Une selection d’articles sur ASTRID (France)

http://leblogdejeudi.fr/?s=astrid

ASTRID vu par SDN

http://groupes.sortirdunucleaire.org/reacteur-Astrid

Et une vidéo édifiante émanant d’un groupe du Sud Est de la France

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.