Juin 18 2015

Pesticides: pressions sur une nouvelle étude du professeur Séralini

ogmPicture_328456.png
Une nouvelle étude du professeur Séralini (Université de Caen) a fait l’objet de pressions de la part du lobby des pesticides : alors qu’une revue (PLoS One) s’était engagée à publier cette étude dès aujourd’hui, la revue en question, sous des prétextes douteux, a reporté cette publication…  |  PAR PHILIPS MICHEL
L’étude en question est qualifiée de remarquable par les scientifiques qui en ont pris connaissance. Son résultat est facile à comprendre : les animaux (dont les rats) utilisés dans les laboratoires reçoivent une alimentation dite standard-normale-hygiénique qui est en fait imprégnée de multiples toxiques (dont le Roundup, métaux lourds et OGM).  Il est donc impossible, dans ces conditions, de valider les études portant sur les effets de ces agents.

Lire ici.

Au travers de cet « incident » est confirmée la volonté du lobby des pesticides de « tout faire » pour s’opposer à la remise en question de l’innocuité de leurs produits (pesticides et semences-OGM).

Ce jour, le professeur Séralini était interviewé par France 3 : Voir ici.

Ce jour également, sur France Inter, dans l’émission « La Tête au Carré », un journaliste (Dominique Dupagne) d’habitude assez critique vis à vis du professeur Séralini, a dit :

« C’est une étude remarquable. (..) Là il démontre que les études des industriels sont faites avec une rigueur absolument nulle. Et moi honnêtement, je trouve qu’on devrait rétracter toutes les études de Monsanto ».


De quoi susciter de nouveaux débats passionnés sur Médiapart !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*