«

»

Jan 20 2016

Pilules d’iode, évacuation et autres plans d’urgence en cas d’accident nucléaire

À la lecture de la note de l’Agence fédérale de contrôle nucléaire (AFNC), la conclusion s’impose : il faut immédiatement mettre à l’arrêt les réacteurs à risque de Doel 3 et Tihange 2. Quant aux autres réacteurs, ils doivent également être progressivement fermés, et assez rapidement.19 Janvier 2016. Wiebe Eekman

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*