Protocole franco-russe, sur le stockage de déchets nucléaires, en Russie

L’Agence de l’Energie atomique russe, « Rosatom », a annoncé, jeudi, avoir signé un protocole d’accord de coopération avec l’Agence nationale française pour la gestion des déchets radioactifs (Andra), notamment, pour créer des centres de stockage des déchets radioactifs, en Russie. IRIB 21 juin 2012

Le protocole a mis sur le papier la volonté des deux parties de développer la coopération, dans le domaine du traitement des déchets radioactifs, indique « Rosatom », dans un communiqué.
Il prévoit, en particulier, le perfectionnement de la technologie de traitement, la création de sites de stockage, l’information de la population et la formation de l’opinion publique, selon la même source. L’accord a été signé, en marge du Forum de Saint-Pétersbourg, (Nord-Ouest de la Russie).

En 2009, une enquête du journal français « Libération » et de la chaîne franco-allemande « Arte » avait révélé que la France envoyait, chaque année, des tonnes de déchets nucléaires, en Russie, indiquant que près de 13% des matières radioactives produites, en France, étaient stockés, dans le complexe de Tomsk-7, en Sibérie.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.