«

»

Déc 19 2015

Rejets radioactifs à la centrale nucléaire près de St Petersbourg

CentraleStPetersburgThe accident at the plant near St. Petersburg: there was a radioactive release. Cloud heading to Estonia and Finland  18 decembre 2015 Mise a jour le 20 décembre 2015, mise a jour du 21 décembre 2015

Pierre Fetet: « C’est une centrale à eau bouillante, l’eau radioactive du cœur passe directement dans les turbines, sans échangeur (comme Fukushima). Très peu d’infos pour l’instant pour connaître le degré de gravité de l’accident ».

Xavier: L’accident est survenu sur la deuxième unité de puissance à 13:50. Dans la salle des turbines, il y a des tuyaux fissurés où de la vapeur s’échappe. Elle a rempli la salle, et s’échappe au-delà de la centrale.

A suivre..

 

In Russia at the Leningrad nuclear power plant (LNPP) unit on the second accident. In the turbine hall of cracked pipe with the steam. He filled the room and went outside the plant.As reported on Friday, December 18, the «Echo of Moscow», witnesses posted online photos of clouds over Pine forest.

Employees SELA go home. The second unit was stopped manually. According to experts, the discharge was radioactive, as in the so-called cooling circuit of the reactor receives the exhaust steam.

East the wind blew the cloud towards Estonia and Finland.

Now on the Leningrad atomic power station has three units.

Director of Leningrad NPP Vladimir Pereguda argues that the situation in the station area is calm. In turn, the head of the city administration of Sosnovy Bor Vladimir Sadovsky in a video message, urged people not to panic.

On SELA also created the Commission, which is investigating the causes of accidents. The resumption of unit operation this weekend is unlikely, noted in a press-service of the Leningrad NPP, according to RBC.

The Governor of Leningrad region Aleksandr Drozdenko said that the reason for panic no, passes «Fontanka». «The station works in a regular mode», — he stressed.

Portal 47news.ru with reference to local residents writes that workers of the day shift the power plant was allowed to go home.

Leningrad NPP is situated 80 kilometers from St. Petersburg, on the Gulf of Finland. It is considered one of the largest power producers in Northwest Russia.

http://en.reporter-ua.ru/the-accident-at-the-plant-near-st-petersburg-there-was-a-radioactive-release-cloud-heading-to-estonia-and-finland.html

 

« La centrale nucléaire Leningrad est située dans le quartier de la Pinède, à 80 km à l’ouest de Saint-Pétersbourg, sur les rives du golfe de Finlande. 4 réacteurs de type RBMK d’une capacité de 1 mille Mw chacune sont exploités. La station est l’un des plus grands producteurs d’électricité dans le nord-ouest de la fédération de RUSSIE. »

http://fr.news-4-u.ru/pres-de-saint-petersbourg-est-arrivee-accident-de-la-centrale-peut-etre-sest-produite-une-fuite-de-vapeur-radioactive.html

Ajoutée le 20 déc. 2015

Near St. Petersburg an accident at the Leningrad nuclear power plant (LNPP). Because of a broken pipe with steam was stopped by unit N2, said on the website of the city of Sosnovy Bor. Citizens of Leningrad watch «the Apocalypse», but environmentalists think, could be radioactive steam. At the station there was a break of a pipe with hot steam. White smoke over the station managed to film the witnesses photos appeared on a social network «Vkontakte». Industrial space second unit also was filled with hot steam. Because of this, workers had to go home.

It was decided to stop the unit. «Being rachelaziani block in order to eliminate the defect,» reads the statement of Director of Leningrad NPP Vladimir Nikolai, which is available on the website of the station. At SELA created the Commission, which is investigating the causes of the formation of steam in the factory building, reports «Interfax».As a result of the incident injured one employee who was brought to the hospital with a hypertensive crisis. Environmentalists immediately cared what happened. The fact that LAES are Soviet reactors that are of type «single». This means that the vapor passing through the reactor core, is fed to the turbine, and then condenses and flows back into the system, where it is heated. «Single-loop station, which means that all the steam on her radioactive,» said Chairman of the Board of the ecological organization «Green World» Oleg Bodrov (his words leads 47news).

In a press-service of Leningrad NPP such concerns are rejected, stating that the radiation dosimetry and the situation remains normal. According to representatives of the station, the other departments work in normal mode, there are three units. The Director of the Department of information and public relations «Concern Rosenergoatom» Andrei Tumanov also confirmed «Radio Baltika», the danger of infection no. The Committee on natural resources «Fontanka» told that the radiation background in Petersburg is within the natural. In Hydrometeorological centre of St. Petersburg reported that during the accident at Leningrad NPP in the city and region had prevailing East wind.

This means that a possible release could carry in the direction of Estonia and Finland. In the Department of environment of the government of Estonia indicated that the radiation background, including border areas, remained normal. The same is stated in Finland. «In case of any changes to the automatic monitoring system will track them,» informs «Fontanka.fi». The head of the city administration of Sosnovy Bor Vladimir Sadovsky in a video message urged people not to panic. Meanwhile, in the «Pine forest» in social network «Vkontakte» people sneer at the rumors about the infection, jokingly rejoicing profit selling iodine pharmacists, and encouraging each other rather to escape from the danger zone.

Leningrad NPP is located in the town of Sosnovy Bor, 80 km West of St. Petersburg, on the Gulf of Finland. NPP operates 4 power unit type RBMK reactors with a capacity of 1 thousand MW each. The station is one of the largest power producers in Northwest Russia. Near St. Petersburg the accident occurred at the nuclear power plant: may have leaked radioactive steam 19.12.2015

http://en.news-4-u.ru/near-st-petersb…

Mise a jour du 21 décembre 2015

Sortir du nucléaire Paris

ACCIDENT EN RUSSIE SUR UN RÉACTEUR RBMK-1000 *

« [Brève] Accident à la centrale de Leningrad (Saint-Petersbourg) .» 19 décembre 2015 – Mediapart -> https://blogs.mediapart.fr/…/breve-accident-la-centrale-de-…

* Note : ces réacteurs sont de même type que ceux de la centrale de Tchernobyl. A l’instar des réacteurs à eau bouillante, la vapeur qui actionne les turbines sur un RBMK, est directement issue de l’eau qui entre en contact avec les barres de combustible. La centrale Léningrad jouxtant la ville de SOSNOVY BOR, est située à 80km à l’ouest de St Petersbourg (anc: Leningrad) comporte 4 réacteurs de type RBMK en opération, et 2 de type VVER en construction. 2 autres VVER sont planifiés.

Traduction automatique Google.via RSDN : Il y a eu un accident près de Saint-Pétersbourg à la centrale nucléaire de Leningrad (LNPP). L’unité 2 a été arrêtée en raison de la rupture d’un tuyau de vapeur, selon le site de la ville de Sosnovy Bor. Les citoyens de Leningrad craignent «l’Apocalypse» et les écologistes pensent qu’il pourrait s’agir de vapeur radioactive. Il y a eu la rupture d’un tuyau avec de vapeur chaude. De la fumée blanche a été filmée au dessus de la centrale par des témoins et des photos sont apparues sur le réseau social «Vkontakte». L’unité 2 de la centrale était également remplie de vapeur chaude. Suite à ce problème, les travailleurs ont dû rentrer chez eux.
Il a été décidé d’arrêter l’unité, «afin d’éliminer le défaut,» a précisé le directeur de la centrale nucléaire de Leningrad Vladimir Nikolaï dans un texte qui est disponible sur le site de la centrale.Selon l’Agence «Interfax», « SELA Sosnovy Bor » a créé une Commission qui enquête sur les raisons de la formation de cette vapeur dans le bâtiment de la centrale.
À la suite de l’incident un employé a été transporté à l’hôpital avec une crise d’hypertension. Les écologistes ont immédiatement commenté ce qui est arrivé. SELA Sosnovy Bor détient des réacteurs soviétiques qui sont de type «single». Cela signifie que la vapeur passant à travers le cœur du réacteur, est introduite dans la turbine, puis se condense et retourne dans le système, où elle est chauffée. « »Le réacteur en une seule boucle », signifie que toute la vapeur est radioactive,» a déclaré le président du conseil d’administration de l’organisation écologique «Green World» Oleg Bodrov.
Ces préoccupations sont rejetées par le service de presse de « Leningrad Nuclear Power Plant » qui indique que les doses de rayonnements et la situation restent normales. Selon les représentants de la centrale, les trois autres réacteurs fonctionnent en mode normal.Le Directeur du Département de l’information et des relations publiques «Rosenergoatom» Andrei Tumanov a également confirmé sur «Radio Baltika» qu’il n’y a pas de danger de contamination. Le Comité sur les ressources naturelles «Fontanka» indique que le fond de rayonnement à Saint-Pétersbourg est au niveau naturel. Le centre d’hydro-météorologie de Saint-Pétersbourg a précisé que lors de la survenue de l’accident à la centrale nucléaire de Leningrad, un vent d’Est prévalait dans la ville et la région.
Cela signifie que d’éventuels largages atmosphériques pourraient se faire vers l’Estonie et la Finlande.
Le département de l’environnement du gouvernement estonien a indiqué que le fond de rayonnement, y compris les zones frontalières, est restée normale.La Finlande déclare la même chose. « Le système de surveillance automatique va suivre les modifications» informe «Fontanka.fi».

Le chef de l’administration de la ville de Sosnovy Bor, Vladimir Sadovsky, dans un message vidéo, a exhorté les gens à ne pas paniquer. Pendant ce temps, sur le réseau social «Vkontakte» de «Pine forest», les gens se moquent des rumeurs sur une contamination, se réjouissant en plaisantant du profit que vont réaliser les pharmaciens sur la vente d’iode, et encourageant les uns et les autres à fuir de la zone de danger.

La centrale nucléaire de Leningrad est situé dans la ville de Sosnovy Bor, à 80 km à l’ouest de Saint-Pétersbourg, sur le golfe de Finlande. Le centre de production nucléaire exploite 4 réacteurs de type RBMK (Ndr : type Tchernobyl) d’une capacité de 1 000 MW chacune. Ce centre est un des plus importants producteurs d’électricité du nord-ouest de la Russie.

« Near St. Petersburg the accident occurred at the nuclear power plant: may have leaked radioactive steam.» 19 décembre 2015 – Last news from Russia (anglais) ->http://en.news-4-u.ru/near-st-petersburg-the-accident-occur…

« Accident occurred at Leningrad Nuclear Power Plant (PHOTO).» 19 décembre 2015 – QHA (anglais) -> http://qha.com.ua/…/accident-occurred-at-leningrad-…/135374/

‪#‎redlines‬‪#‎D12‬‪#‎objectif2degrés‬‪#‎2Ctrop‬‪#‎COP21‬‪#‎ClimateChange‬‪#‎WeAreParis‬‪#‎LeSalonQuiTue‬‪#‎CEA‬‪#‎FaucheursDeChaises‬‪#‎climate21‬‪#‎SortirIDF‬‪#‎Enercoop‬‪#‎CO2‬‪#‎GoCOP21‬‪#‎AnvCop21‬‪#‎jesuisParis‬‪#‎Tchernobyl‬‪#‎EDF‬‪#‎ASN‬‪#‎Bure‬‪#‎Charbon‬‪#‎Andra‬‪#‎BrusselsLockdown‬! ‪#‎Pinocchio2015‬‪#‎Climat‬‪#‎Alternatiba‬‪#‎Éolien‬‪#‎CIGEO‬‪#‎ZeroDéchet‬

Silence radio(actif) pour l’accident nucléaire à la centrale Leningrad
21 DÉC. 2015 PAR  LE NOUVEL OS    LE NOUVEL OS (À MOELLE)
Après quelques jours d’observations, voici un résumé de ce que l’on sait sur l’accident nucléaire qui s’est produit le 18 décembre à la centrale de Leningrad située à Sosnovy Bor à 70 km de Saint-Petersbourg.
Panache radioactif © @reinharduhrigPanache radioactif © @reinharduhrig

 

 

Après quelques jours d’observations, voici un résumé de ce que l’on sait sur l’accident nucléaire qui s’est produit le 18 décembre à la centrale de Leningrad située à Sosnovy Bor à 70 km de Saint-Petersbourg.

Les faits

Vendredi 18 décembre à 13h50 heure locale, une tuyauterie du circuit primaire a explosé dans la salle des machines laissant échapper de la vapeur potentiellement radioactive.

En raison de l’orientation des vents (vent de Sud-Est), le panache se dirigerait vers la Finlande et l’Estonie.

Les autorités locales ont demandé à la population de rester calme. D’après les autorités, le niveau de radioactivité aux alentours est à son niveau normal. Aucune anomalie n’ a été détectée (et communiquée) par les pays voisins à ce jour.

La centrale de Leningrad compte 4 réacteurs de type RBMK (Cf. KESAKO) similaires à la centrale de Tchernobyl d’une puissance de 1000 MW chacun.

Le second réacteur, qui a plus de 40 ans, a été arrêté manuellement, les 3 autres continueraient de fonctionner.

Un employé a été hospitalisé pour des raisons non communiquées (contamination interne, externe ?).

Le directeur s’est exprimé à plusieurs reprises comme lors de cette conférence de presse.

Vladimir Pereguda © NPP Leningrad

« Le réacteur est éteint, il est dans un état ​​sous-critique en conformité avec les règlements pour les unités de refroidissement  » a fait savoir Vladimir Pereguda, directeur de la centrale nucléaire de Leningrad.

Ajout à 19h45

Les pharmacies auraient été prises d’assaut par la population pour se fournir en comprimés d’Iode (Source : http://www.greenme.it/informarsi/ambiente/18769-incidente-nucleare-russia-leningrad)

Traitement médiatique

Ce qui caractérise cet évènement c’est le silence radio dans les médias nationaux (on rassure la population) et le peu d’informations dans les autres médias étrangers. Les médias étrangers commencent depuis le 20 décembre à en parler (Cf. ci-dessous). Rien pour le moment en France, le temps de l’enquête certainement.

http://www.delfi.lt/news/daily/world/atomineje-elektrineje-rusijoje-avarija-pasklido-radioaktyvus-garai.d?id=69901534

Störfall am „AKW Leningrad“ – radioaktiver Dampf ausgetreten?- Near St. Petersburg the accident occurred at the nuclear power plant!

http://www.express.co.uk/news/world/628592/Chaos-Russians-flee-Chernobyl-style-plant-radioactive-leak

http://www.greenme.it/informarsi/ambiente/18769-incidente-nucleare-russia-leningrad

http://en.news-4-u.ru/near-st-petersburg-the-accident-occurred-at-the-nuclear-power-plant-may-have-leaked-radioactive-steam.html

http://qha.com.ua/en/events-incidents/accident-occurred-at-leningrad-nuclear-power-plant-photo/135374/

KESAKO

Un réacteur RBMK

Qu’est-ce qu’un réacteur RBMK ? © Sylvie Roth

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*