Ségolène royal s'engage à stopper les travaux de l'EPR de Flamanville !

Si elle est élue présidente en 2012, la candidate à la primaire PS s’engage à stopper le chantier de ce réacteur de troisième génération. Contrairement à François Hollande et Martine Aubry…

Ségolène Royal, candidate à la primaire PS, a annoncé vendredi qu’elle fermerait la centrale nucléaire de Flamanville si elle était élue présidente en 2012.

« Si je suis élue, j’arrête Flamanville. Les autres ne sont pas aussi clairs que moi », a affirmé Mme Royal au quotidien Libération, dont elle sera samedi la rédactrice en chef d’un jour, a rapporté un journaliste du journal sur son compte Twitter. Ces propos ont été confirmés à l’AFP par son entourage.

Ségolène Royal « fonde sa décision sur plusieurs rapports de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) qui soulignent des problèmes de sécurité très importants » dans cette centrale et « le gouffre financier que cela représente », a précisé Dominique Bertinotti, sa directrice de campagne pour la primaire.

Voir aussi:

http://www.voie-militante.com/politique/energie/bravo-segolene-oui-il-faut-arreter-l-epr-de-flamanville/

Pour le journal « La Manche Libre » Elle a promis l’abandon du réacteur EPR. »Peu de candidats l’ont dit aussi clairement parce qu’il y a des enjeux électoraux dans le département », a-t-elle déclaré. Selon elle, il existe « un lobby EDF qui bloque tous les projets d’énergies renouvelables ».  En 2007, alors qu’elle était candidate à l’élection présidentielle, elle s’était prononcée contre le lancement du chantier de l’EPR à Flamanville. Son intention serait de reconvertir la centrale en site de recherche sur les techniques de démantèlement des infrastructures nucléaires et sur les énergies renouvelables. Flamanville deviendrait un site de recherche « pour réussir la sortie du nucléaire en quarante ans », précise Ségolène Royal.

(1 commentaire)

  1. Merci pour le lien. Bises.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.