Tag: Ayraultport

Ayraultport: La « Hotte » du Père Noël aussi…

Cette année, notre dernier vêlage devait avoir lieu juste après Noël. Mais il faut croire que le Père Noël avait une hotte bien chargée pour compenser la morosité ambiante. Du coup, au Liminbout, il a vidé sa hotte en avance, 12 jours avant l’heure… Cela nous a permis d’être sereins à Noël et de ne …

Continue reading

ND des Landes : les anti Ayraultport devant la prison de Nantes

Environ 300 opposants au futur aéroport Grand Ouest à Notre-Dame-des-Landes ont manifesté samedi devant la prison de Nantes en soutien à leurs camarades condamnés après les heurts avec les forces de l’ordre sur le site de l’aéroport. Fabienne Béranger avec AFP 29/12/2012. La répression  fait son œuvre: 80 zadistes attendent de passer en jugement suite …

Continue reading

Ayraultport de Notre Dame des Landes : le dossier de presse de Vinci décodé

Désintox Ayraultport . Le dossier de presse que Vinci consacre au projet d’aéroport à Notre-Dame des Landes, projet d’Etat, vient de sortir. Breizhjournal le passe au crible. Si l’introduction, qui insiste sur les manques de l’actuelle installation aéroportuaire de Nantes-Atlantique, et la conclusion qui présente l’architecte, l’entreprise et le contrat de concession, ne sont pas …

Continue reading

Ayraultport, la facture de l'abandon prévisible se cache-t-elle sous l'annonce des retards?

Ayraultport, la facture: Interrogé sur l’hypothèse d’un arrêt du projet et les clauses d’indemnisation de Vinci par l’Etat prévues dans le contrat de concession de 2010, M. Delobel indique que « cela dépend du moment du calcul ». « Si le projet devait s’arrêter, on peut penser qu’il en coûterait un peu plus cher à l’Etat que sa mise de départ [125,5 millions d’euros, NDLR]. Pour les collectivités [115,5 millions d’euros, NDLR], c’est du même ordre, La clause d’abandon du projet serait de 11 millions par an, pendant la durée de la concession, jusqu’en 2060 (550 millions au total ?)
Pour Corinne Lepage, le projet n’est plus le même qu’à l’origine et les circonstances différentes. Ces incohérences peuvent être soutenues juridiquement et la DUP peut être abrogée.

Notre-Dame des Landes : la justice instrumentalisée panique

Les règles élémentaires du droit semblent bafouées à Notre Dame des Landes. Le Pouvoir enivré par sa volonté irrépressible de gagner la bataille de la ZAD en oublie les principes du droit de la défense… Serions nous en dictature avec des tribunaux d’exception jugeant de pauvres bougres à tour de bras et en leur absence.? Résultat la justice panique devant tant d’erreurs après avoir été instrumentalisée.