Tag: EPR

EDF veut construire 2 EPR en Angleterre, mais à quel prix?

Le gouvernement britannique a donné son feu vert à EDF pour la construction d’une centrale nucléaire, la première depuis 20 ans dans le pays. Le groupe français, qui cherche un partenaire financier, attend toutefois un accord avec les autorités sur un prix garanti de l’électricité. latribune.fr 20/03/2013 EDF Energy (filiale britannique d’EDF) construira la première …

Lire la suite

EPR, six ans de galère (dèjà et c'est pas fini)

La centrale de Flamanville aurait dû être la fierté de notre industrie nucléaire. Mais l’énorme chantier tourne à la catastrophe. Capital 13 mars 2013 L’avenir du nucléaire français est suspendu à «Big Benny». Cette grue belge, aussi haute que la tour Montparnasse, est la seule à disposer d’une portée suffisante (120 mètres) pour installer, l’été …

Lire la suite

Les écologistes veulent une commission d'enquête sur l'EPR

Après le revers enregistré par Areva en Finlande, le groupe écologiste de l’Assemblée nationale a demandé lundi la création d’une commission d’enquête parlementaire sur les réacteurs nucléaires de troisième génération (EPR). REUTERS Charles Platiau Source : Reuters25/02/2013 Site nucléaire EPR de Flamanville. Le groupe écologiste de l’Assemblée nationale a demandé lundi la création d’une commission …

Lire la suite

Du 4 au 22 mars, 8 procès pour 18 prévenus opposés au nucléaire et à la THT.

Presque vingt-six ans jour pour jour après le désastre de Tchernobyl, une petite centaine de personnes est venue s’attaquer, le 28 avril 2012, à un tentacule du nucléaire dans la région, un pylône de la THT Cotentin-Maine. 25 02 13 Neuf mois après, cinq personnes sont sommées de se présenter à la gendarmerie de leur …

Lire la suite

EPR en Inde : le projet de centrale nucléaire de Jaitapur sous haute tension

AREVA prévoit de construire la plus grande centrale nucléaire du monde, d’une capacité de 9,9 GW, sur le site de Jaitapur, à 400 km au sud de Bombay. Celle-ci doit utiliser la nouvelle technologie EPR. Un premier accord avait été signé en 2009, prévoyant la construction des deux premiers réacteurs sur les six. Mais le projet est rejeté par une grande partie de la population locale forcée à vendre leurs terres. Ces protestations se sont renforcées au lendemain l’accident nucléaire de Fukushima