Tag: faibles doses

Fév 14 2016

2 avril 2016 à Flamanville: Conférence Contamination et irradiation par les faibles doses radioactives

Parce qu’il n’y a pas de dose radioactive sans risque,  La question des faibles doses radioactives a déjà fait l’objet d’études dans le Cotentin mais aussi de controverses. Il fait l’objet de publications récentes qui rendent fragiles les certitudes sur les doses maximales admissibles notamment depuis la catastrophe de Fukushima. Ce sujet mérite donc d’être …

Continuer à lire »

Oct 23 2015

Cancer : des rayonnements ionisants nocifs même à faibles doses pour les travailleurs du nucléaire

Il est relativement difficile d’attribuer un niveau de puissance à sa maladie lorsque l’on se sait atteint d’un cancer. Le fait même d’être victime d’une tumeur étant en effet suffisamment lourd pour que l’on s’évite d’établir un degré d’importance du mal sur une échelle de grandeur. La nouvelle transmise mercredi soir par un communiqué du …

Continuer à lire »

Oct 19 2015

Conférence 9 novembre 2015 Paris: Nucléaire et faibles Doses

Nucléaire, « Faibles Doses » et Production de l’Ignorance. Conférence inaugurale du COllège International du Nucléaire (COIN)  Lundi 9 novembre 2015. Institut des Systèmes Complexes Paris Île-de-France 113 rue Nationale 75013 Paris Illustration de Mysatu Yagi Le désastre nucléaire de Fukushima constitue un cas d’école en ce qui concerne le débat sur les effets sanitaires du rayonnement ionisant dit …

Continuer à lire »

Jan 23 2015

Les faibles doses dangereuses pour la santé des travailleurs du nucléaire

Les faibles doses de rayonnements sont dangereuses pour la santé des travailleurs de l’industrie nucléaire. Deux décisions de justice rendues au mois d’août 2013 condamnent la faute des industriels du nucléaire en ce qui concerne l’exposition des travailleurs aux faibles doses de rayonnements ionisants. Blog Mediapart 17 SEPTEMBRE 2013 |  PAR PATRIG K   Communiqué de presse, …

Continuer à lire »

Août 22 2014

Les femmes sont plus sensibles à la radioactivité

Les études sur les impacts sanitaires de la radioactivité ignorent ce fait en prenant pour modèle un homme « standard » âgé de 30ans. Mary Olson insiste: il faut agir maintenant, protéger et prévenir avant de financer des études. Publié le 18 août 2014 par  Vivre après Fukushima. Deux captures d’écran de son intervention: http://www.vivre-apres-fukushima.fr/les-femmes-sont-plus-sensibles-a-la-radioactivite/