Tag: La Hague

Arte samedi 11 mai à 12h40: Fûts de matières irradiées immergés en mer; Arctique, cimetière atomique

Immerger des fûts de matières irradiées en pleine mer semble scandaleux, mais cette technique a été considérée comme une forme de stockage scientifiquement justifiée : la radioactivité des déchets déposés à plus de 4 500 mètres de profondeur était censée s’éliminer par dilution. Près des côtes d’Europe reposent ainsi plus de 100 000 tonnes de déchets radioactifs oubliés.

Episode neigeux sur La Hague et le Cotentin: retour en images

Du 11 au 15 mars la presqu’ile du Cotentin était coupée du Monde. Un numéro spécial de La Presse de la Manche CoupesDuMondeNeigeCotentin    

Neige sur La Hague et Flamanville: les sites nucléaires de la Manche fragiles et mal préparés

Les chutes de neige et leurs conséquences dans la Manche amènent les élus à s’interroger sur les risques qui pourraient peser sur les sites nucléaires en cas d’intempéries paralysantes. LQ FR3 BN avec AFP le 06/04/2013. Comme de bien entendu AREVA ressort « blanc comme neige » ( Voir Ouest France ci-dessous) de cet épisode qui montre une fois de plus la fragilité des sites nucléaires du Cotentin. En fin d’article un reportage photo sur les évènements du 11 au 15 février et deux vidéos donnent l’ampleur du sujet. En effet personne ne savait que des naufragés de la route se trouvaient bloqués dans la neige à deux pas du site d’AREVA La Hague. C’est vers ce site que l’armée s’est dirigée en premier et avec succès. Comme l’indique un élu « il serait bon que le groupe de travail interCli (Areva, Andra et EDF Flamanville, ndlr) poursuive son travail sur l’analyse de l’événement neigeux du 10 au 13 mars, et l’audition des intervenants, avant d’en tirer des recommandations pour tous les acteurs ».
Chiche ! On avait dit ça après l’étude du Pr Viel sur les leucémies de la Hague et on n’a rien fait. Alors on bouge?

Areva La Hague: Les antinucléaires mobilisés contre un transport de Mox

L’usine d’Areva La Hague s’apprête à envoyer une cargaison de combustible Mox vers le Japon. Les antinucléaires de l’association Stop Castor appellent à la mobilisation et à un rassemblement à Bricquebec. Ce transport de Mox avait été annulé il y a deux ans, en raison de la catastrophe de Fukushima. Mais le Japon serait prêt à redémarrer certains réacteurs, qui fonctionnent avec ce combustible.

La Hague: Chevauchée érratique pour le MOX de la désolation

Areva a annoncé mercredi le prochain transport de combustible nucléaire MOX (mélange d’uranium et de plutonium) de France vers le Japon, ce qui constituera la première livraison de ce type depuis l’accident de la centrale de Fukushima en mars 2011, sans toutefois en dévoiler les dates précises !