«

»

Mai 30 2013

THT: le nouveau conseil municipal du Chefresne refuse la corruption Etat-RTE

La convention proposée par RTE empêchait la commune ou ses habitants de se retourner contre RTE en cas de problèmes de santé liée à la THT. Le nouveau conseil municipal ne l’a pas votée, preuve que Jean Claude Bossard et les victimes de la bataille de Montabot n’ont pas résisté pour rien. Cf ci dessous l’article de Laurent L’HERMITTE Ouest-France, 28/05/2013. Info Percy sous tension
Samedi matin, Dominique Zalinski confirmait que c'était bien l'impossibilité d'entreprendre à tout jamais des recours contre la THT qui l'empêchait d'accepter les 197 000 € du PapÀ l’ordre du jour du conseil municipal du vendredi 24 mai, les 197 000 € du Pap, proposés par RTE et refusés par le conseil de Jean-Claude Bossard, depuis démissionnaire, allaient-ils être finalement acceptés par leurs successeurs de l’automne dernier ? La question se posait forcément pour le lotissement qui se voulait écologique, élaboré par la précédente équipe et maintenant en sommeil apparent ? De nombreux spectateurs étaient d’ailleurs présents à la plénière, anciens élus, membres de Percy-sous-tension ou opposants avérés à la THT.
« Ce soir, je suis toujours fier d’être Chefresnais. En effet le Pap est refusé par 10 voix et une abstention, celle de Daniel Mesnil… Bravo ! », jubilait Jean-Claude Bossard, vendredi soir. « Madame le maire (Dominique Zalinski, NDLR) a introduit le sujet en présentant la convention RTE qui empêche la commune ou ses habitants de se retourner contre RTE en cas de problèmes de santé, et en précisant que jamais elle ne signerait. Le nouveau conseil confirme notre politique. Nous n’avons pas travaillé pour rien et restons l’unique commune du canton à ne pas avoir accepté la corruption État-RTE ; quatre dans la Manche avec Boisyvon, Heussé et Buais ; Chévreville ayant cédé. Au départ, ce sont 45 communes sur les 64 impactées par la ligne THT qui refusaient le Pap… ».
Rencontrée samedi matin à l’inauguration du centre de secours de Percy, Dominique Zalinski confirmait que c’était bien cet article 7 qui dictait sa position inflexible. Ne pas prendre l’argent pour qu’elle, ses successeurs à la mairie ou les habitants du Chefresne ne soient pas liés à l’avenir en cas de problème né de la THT.

http://percysoustension.pagesperso-orange.fr/epr_et_tht/archives/chefresne_02.html

 

(1 commentaire)

  1. Bourse

    Beaux et grands succès dans vos luttes !

    Martine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*