«

»

Août 04 2013

Un forage de pétrole de schiste réalisé le 3 août en Seine-et-Marne: 450 manifestants

</p><br /><br /><br /><br />
<p>Au coeur de l’été, la compagnie pétrolière Hess Oil France a procédé  à la recherche de pétrole de schiste en Ile-de-France. Un rassemblement a réuni 450 opposants  le même jour  . 
Entre 300 et 450 personnes, selon les estimations respectives de la gendarmerie et des organisateurs, ont manifesté, hier, à Jouarre (Seine-et-Marne), devant la plateforme du pétrolier Hess pour dénoncer le projet d’exploration du gaz de schiste.
Info Reporterre Samedi 27 juillet 2013 et Le Télégramme 4 aout 2013. Photo Le Parisien

[mappress mapid= »22″]

Depuis le 14 juillet, le jour de la déclaration de François Hollande – « Tant que je suis président, il n’y aura pas d’exploration du gaz de schiste en France » – une foreuse est pourtant installée sur la plateforme de Jouarre.

Certes, à Jouarre, comme pour toutes les plateformes du bassin parisien, les pétroliers ne cherchent pas du « gaz de schiste », ils cherchent du « pétrole de schiste ». Et la déclaration du Président de la République ne concerne que le gaz.

Par ailleurs, le discours officiel de Hess Oil France, prétendant ne chercher que du « pétrole conventionnel », est en contradiction avec les documents administratifs les autorisant à forer.

Ces autorisations, données en 2010, concernent uniquement la recherche de pétrole « non-conventionnel », c’est-à-dire le « pétrole de schiste ».

 



Source : Stop gaz de schiste

Photo : Collectif du pays Fertois – avec information sur le rassemblement du 3 août.

Lire aussi : Le gouvernement cède lentement mais sûrement sur le gaz de schiste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*