Un groupe autochtone sud-australien obtient une injonction pour mettre fin au scrutin nucléaire

Un vote de la communauté sur le projet de décharge de déchets nucléaires sur la péninsule d’Eyre en Australie-Méridionale a été retardé après qu’un groupe autochtone eut obtenu une injonction judiciaire.PaClaire Campbell Jeudi 16 08 2018

Points clés:

Les habitants de Barngarla, propriétaires traditionnels d’une grande partie de la péninsule d’Eyre, ont demandé une injonction pour mettre fin au vote de la Cour suprême d’Australie-Méridionale, arguant que cette loi contrevenait à la loi de 1975 sur la discrimination raciale.

Les avocats du groupe autochtone ont soutenu que le conseil de district de Kimba n’avait pas le pouvoir de procéder au scrutin postal, qui devait commencer lundi.

Le gouvernement fédéral a présélectionné deux sites près de Kimba en tant que sites possibles pour une installation de stockage de déchets radioactifs de faible à moyenne activité, ainsi qu’un autre site près de Hawker, dans la chaîne des Flinders.

Daniel O’Gorman SC, avocat représentant la corporation autochtone Barngarla Détermination, a déclaré à la cour que ses clients n’avaient aucun problème à ce que le vote se déroule, ils voulaient simplement être inclus.

« C’est tout ce qu’ils veulent, ils veulent juste être inclus, ils ne veulent pas être traités différemment parce que leurs droits sont des droits ancestraux », a-t-il déclaré.

« Il n’y a aucune justification pour exclure des personnes sur la base des droits de propriété autochtones. »

Le tribunal a entendu que la majorité des 211 détenteurs de titres autochtones vivaient en dehors des limites du conseil de district de Kimba et que leur exclusion du vote avait pour effet «d’annuler ou de porter atteinte à leurs droits».

Mais Michael Burnett, représentant le conseil de district de Kimba, a déclaré à la cour qu’il était habilité à voter par correspondance dans la loi sur l’administration locale.

Il a déclaré que le conseil souhaitait procéder au vote de manière équitable et a décidé que la manière la plus équitable était de respecter « la procédure statutaire applicable en cas d’élections ».

« Ce n’est pas un vote qui a des conséquences directes … il fait partie d’une série de consultations qui seront prises en compte », a-t-il déclaré.

M. Burnett a indiqué que des consultations directes avaient eu lieu avec les détenteurs de titres autochtones sur les sites proposés, une affirmation que M. O’Gorman avait rejetée.

« Ils ont deux morsures de cerises et c’est là que réside l’exclusion, [les détenteurs de titres autochtones en ont seulement un », a déclaré M. O’Gorman.

M. Burnett a demandé pourquoi la Société autochtone Barngarla Détermination avait attendu le mois d’août pour demander une injonction alors qu’elle connaissait le vote depuis le mois de mai.

Mais M. O’Gorman a déclaré que la société avait écrit au conseil de district de Kimba à six reprises pour demander à participer au vote par correspondance et que le conseil n’avait pris sa décision finale que le 27 juillet.

Le vote d’environ 800 habitants qui vivent à Kimba sera reporté jusqu’à une audience complète jeudi prochain.

http://www.abc.net.au/news/2018-08-16/aboriginal-group-wins-injunction-to-halt-nuclear-ballot/10129292

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.