«

»

Déc 21 2015

Une maquette de l’EPR Noël

EPRNOELLe CANO collectif antinucléaire ouest a exposé sa maquette de l’EPR, samedi matin sur le marché de Saint-Lô. Un gag pour mieux interpeller les passants. Ouest France 20 décembre 2015

« L’EPR Noël, c’est pas un cadeau ». Le jeu de mot a fait sourire les clients du marché de Saint-Lô, samedi. « On ne savait pas si on allait pouvoir s’installer comme ça, note JeanLouis Renou, le Père Noël. Vu que nous sommes en état d’urgence. » La dizaine de membres du Collectif antinucléaire Ouest (Cano) a installé ses paquets cadeaux très colorés et de formes diverses : réacteur nucléaire, piscine à refroidissement, traitement des effluents, transformateurs… « Il y a quelques années, pour dénoncer les pylônes de la THT, j’avais installé un pylône de 6 m de haut au milieu du marché. Ça a l’avantage d’interpeller les gens. »

Les 1er et 2 octobre 2016

Cette action a permis au Cano d’être visible, mais surtout d’informer le public d’un grand rassemblement prévu les 1er et 2 octobre 2016, à Flamanville. « C’est vrai, ce n’est que dans neuf mois, concède Didier Anger, président du Crilan, qui fête cette année ses 40 ans d’existence. Mais ce sera un grand moment, un baroud d’honneur. Ce sera le jour où l’Autorité de sûreté nucléaire s’exprimera sur l’EPR.

On verra qui l’emporte : la technique ou le politique. »

Des militants antinucléaires du Grand-Ouest, des militants politiques et syndicaux ont assuré le Cano de leur soutien et de leur présence les 1er et 2 octobre. « L’important, c’est le nombre et l’unité qui se dégage. Aujourd’hui, on ne peut pas dire que la lutte contre le réchauffement climatique est un enjeu plus important que le nucléaire. Nous, nous disons : ni effet de serre, ni nucléaire ! »

Ce grand rassemblement sera l’occasion de dire « non à l’EPR, mais aussi non au rafistolage : Flamanville devait être arrêté en 2016-2017 après trente ans d’activités. Idem pour les centrales de Penly et de Paluel. EDF a obtenu des rallonges de dix ans. Ça veut bien dire qu’EDF rafistole. Jusqu’à quelle limite ? » questionne le militant antinucléaire.

http://journal.ouest-france.fr/edition/saint-lo-coutances-cherbourg/20151220#jn

 

1 ping

  1. Des actions en local

    […] L’EPR Noël en pleine rue de Saint Lô Lire l’article […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*