Nov 23 2011

Valognes et le train de déchets nucléaires Castor: état de siège et heurts

VALOGNES (Manche) –

Train de déchets nucléaires: heurts avec les manifestants, cinq interpellations

Comprendre le sujet avec ARTE

Voir à la fin de l’article une courte analyse du mouvement: selon la formule maintenant consacrée des « Indignés du nucléaire » affluent à Valognes . 

L’actu, pour comprendre, analyse.

1-l’actualité en direct

http://valognesstopcastor.noblogs.org/

http://groupes.sortirdunucleaire.org/spip.php?page=transports-suivi

AFP  23/11/2011 9h30

VALOGNES (Manche) – Des heurts ont opposé mercredi matin manifestants anti-nucléaires et forces de l’ordre, lesquelles ont procédé à cinq interpellations, a annoncé la préfecture de la Manche.

Des centaines de militants se trouvaient le long de la voie ferrée que doit emprunter le dernier convoi de déchets nucléaires allemands retraités et pour les repousser, les forces de l’ordre ont fait usage de bombes lacrymogènes.

Pour les repousser, les forces de l’ordre ont fait usage de bombes lacrymogènes peu après 8H00, puis de leurs matraques, et ont menacé de faire usage d' »explosifs », selon la même source, sans autre précision sur la signification de ce terme.

La visibilité était réduite à quelques mètres à cause des gaz et de la brume.

Un arrêté préfectoral interdit toute manifestation mercredi à 500 mètres de part et d’autres de la voie ferrée entre Valognes et Lison, soit les 70 km de voie que doit emprunter le convoi dans la Manche.

Présent depuis lundi, un hélicoptère continuait à survoler le secteur, tandis que des dizaines de véhicules de CRS et de gendarmes étaient visibles aux alentours.

Vers 9H00, les manifestants, qui estimaient être 400, semblaient s’éloigner un peu des voies.

Les militants avaient quitté vers 6H00 du matin le camp qu’ils ont installé depuis lundi dans un champ à Yvetot-Bocage, à quelques kilomètres de Valognes, d’où un train de déchets nucléaires allemands retraités par Areva doit partir vers 14H20 selon Greenpeace.

Il s’agit du 12e et dernier convoi de déchets nucléaires allemands retraités par la société à destination de l’Allemagne, le contrat entre Areva et ses partenaires allemands étant parvenu à échéance.

Des barrières de fer d’environ 2 mètres de haut barraient notamment totalement la principale route permettant d’accéder à la gare SNCF et celle du terminal ferroviaire Areva, à Valognes, où se trouve le convoi hautement radioactif. Le collectif « Valognes Stop Castor », à l’origine du camp, a avancé d’une heure son appel à manifester dans les environs, à Lieusaint, et à bloquer le train.

Le centre de la petite commune était calme mercredi matin et sans force de l’ordre visible, a constaté l’AFP.

Les forces de l’ordre, très discrètes jusqu’alors, ont érigé dans la nuit des barrages sur les principaux accès routiers à la voie ferrée, dans et autour de Valognes, mais la voie ferrée restait mercredi matin, de très bonne heure, accessible dans la campagne.

 Importé par 20minutes.fr
Un extrait du suivi du convoi par Sortir du Nucléaire:

Véritable Tchernobyl roulant, il expose à nouveau les citoyens et les travailleurs SNCF à la menace d’un convoi nucléaire à haut risque.

Urgent – Importante faille de sureté au triage de Longueau !

A Longueau (Somme) où le convoi de déchets très hautement radioactifs a stationné pendant 1 heures ce 24 novembre, un photographe a pu se promener sans être inquiété pendant dix minutes le long des voies où stationne le convoi, à moins de dix mètres des déchets, sans rencontrer les forces de l’ordre à aucun moment.

Voir ci-dessous la photo du train sans surveillance au triage de Longueau

Le transport sans surveillance au triage de Longeau

« Ce convoi, c’est plusieurs fois la radioactivité libérée lors de la catastrophe de Tchernobyl ou de Fukushima », a déclaré Laura Hameaux, de Sortir du nucléaire. 

En réponse, Julien Duperray, porte-parole d’Areva chargé des transports se veut rassurant. « Ce train est une forteresse roulante ». Les emballages « résistent à tous les tests de sûreté » a-t-il ajouté.

Nucléaire : Quand le CASTOR passe. Le point...heurts par heurts! | FUKUSHIMA INFORMATIONS | Scoop.it
Voir l’actu

Pour comprendre….., un petit film ARTE:

http://www.youtube.com/watch?v=yxSA7EAf7WA&feature=player_embedded

Et comme toujours, les nucléocrates sont très sûrs d’eux en toutes circonstances et par exemple:

A écouter, cliquez sur l’icône!!!

logo.png 

Analyse du mouvement:

Selon la formule maintenant consacrée : Des « Indignés du nucléaire » affluent à Valognes :

« Une nouvelle génération d’opposants au nucléaire se prépare à gêner le départ d’un train de déchets allemands, mercredi, à Valognes.

Une génération d’Indignés du nucléaire est apparue hier à Valognes. Regroupés sous le nom de Collectif Valognes Stop Castor (Castor est le nom des emballages des déchets nucléaires), ils veulent exprimer leur « indignation » et leur « colère » vis-à-vis du nucléaire sur un mode autre que celui des opposants traditionnels. « Il faut renouveler les pratiques, arrêter de croire qu’on peut sortir du nucléaire par les élections. Il faut porter atteinte à cette industrie en l’attaquant au portefeuille, en rendant visible l’aberration du marché des déchets nucléaires », indiquaient hier leurs porte-parole spontanés.« 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*