«

»

Avr 15 2016

Y a-t-il un problème avec la cuve de l’EPR de Flamanville ?

EDF et Areva ont annoncé hier que d’autres tests étaient nécessaires pour s’assurer de la conformité de la cuve qui contient le coeur de de l’EPR de Flamanville. Inquiétant ? Les tests complémentaires ne remettent pas en cause le calendrier du chantier et de la mise en service, selon EDF. Mais l’annonce interroge.  14/04/2016 AFP

Au printemps 2015, une trop forte concentration en carbone sur le fond et le couvercle de la cuve de 550 tonnes ont conduit l’autorité de sûreté du nucléaire a demandé à EDF ces tests de résistance. L’annonce de tests complémentaires ne remet pas en cause le calendrier du chantier et de la mise en service, selon EDF. L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a dit vouloir se prononcera « fin 2016, début 2017 » sur la fiabilité de la cuve du réacteur nucléaire nouvelle génération EPR en construction à Flamanville (Manche).

La cuve, qui pèse 425 tonnes et mesure 11 mètres, est un élément clé de la sûreté puisqu’il s’agit de la deuxième barrière retenant la radioactivité, juste après la gaine du combustible.
Le principe de l’EPR.

 

Aucun scénario n’est exclu

Remplacement total de la cuve ? Partiel ? Bouclage du chantier avec la cuve actuelle ? « Aucun scénario n’est exclu à ce stade » à l’issue des tests, indiquait il y a quelques semaines l’ASN. Une chose est sûre, si la cuve actuelle devait être déclarée non conforme, il s’agirait ni plus ni moins d’un fiasco industriel tant le chantier a déjà vécu de couacs.
Ce dernier accuse déjà de très nombreuses années de retard et un triplement du coût de la construction passé de 3 à 10 milliards d’euros. Mais hier, EDF s’est voulu rassurant. L’électricien espère procéder au premier chargement de combustible au quatrième trimestre 2018.​

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*