La CGT Equipement demande la fermeture de Fessenheim

Non, la CGT n’est pas unie pour le maintien du nucléaire : les syndicalistes alsaciens du premier syndicat français prennent position « pour la fermeture de Fessenheim », dans une lettre que Reporterre révèle aujourd’hui. Hervé Kempf (REPORTERRE) mardi 29 juillet 2014

La CGT n’est plus monolithique sur l’énergie nucléaire. Dans une lettre adressée à son secrétaire général, Thierry Lepaon, et que Reporterre publie aujourd’hui en primeur, la section CGT Equipement Environnement d’Alsace prend position sans ambiguïté pour la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim.

http://www.reporterre.net/spip.php?article6205